Retour à la page des mises à jour   -    Index   Index par thèmes  -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org
Avoir confiance en Dieu
"Vous me mettrez à la première place dans votre vie"
Autres chapitres : Providence
--------------------------------------------------------------------

Qui est Dieu ?   Images miraculeuses   Jésus, qui est Dieu et Messie  Jésus et son époque

La confiance est un signe de force spirituelle. Par conséquent, la confiance en Dieu est une cible privilégiée de l’ennemi

Message du Saint Amour à Maureen, le 24 octobre 2014


"Je suis votre Jésus, né Incarné."

" Le test du Saint Amour dans chaque cœur est la confiance. L'âme doit aimer avant de pouvoir faire confiance. L'amour est le fondement de toutes les vertus, mais avant tout, l'amour jette les bases de la confiance. Combien de fois vous dites : ‘Je n’ai pas confiance en untel !’ Ceci à cause des faiblesses humaines ; mais, si vous aimez la personne faible dans le Saint Amour, vous êtes alors en mesure de voir qu'elle est très capable de conversion, et vous ne placez pas tant votre confiance en la personne en question, qu’en Ma Grâce pour l’aider. "

" Je ne peux pas appeler n'importe qui à la vertu héroïque s’il ne M’aime pas d'abord – pour ensuite Me faire confiance. Le chemin de la perfection a de nombreux obstacles, mais l'âme peut et va persévérer si elle met sa confiance dans la Volonté de Dieu pour lui. L'âme qui ne se confie qu’à elle-même et au seul effort humain est finalement dans l’insécurité. "

" Ne mettez pas votre confiance dans des dirigeants qui sont trop faibles pour s’appuyer sur Dieu – ou qui s’appuient sur de faux dieux. Le chemin qu'ils suivent est le chemin de la perdition. La confiance est un signe de force spirituelle. Par conséquent, la confiance en Dieu est une cible privilégiée de l’ennemi. Vous ne pouvez pas passer par les Chambres des Cœurs Unis sans une Sainte Confiance. Priez pour cette vertu. "

----------------------------------------

Lisez 1 Timothée 4, 7-10 : Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété ; car l'exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir. C'est là une parole certaine et entièrement digne d'être reçue. Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants.



Si seulement vous compreniez à quel point est grand l'amour de Dieu pour chacun de vous

Message de Notre Dame de Zaro (Italie) du 8 Juin 2014, donné à Simona


J'ai vu la Maman toute habillée de blanc, avec un grand manteau maintenu ouvert par une myriade d'anges. Dans ses mains elle avait une colombe blanche et le chapelet du Saint Rosaire et sur sa tête, elle portait une couronne de reine. La Maman a fait un petit signe de tête et la colombe s'envola de ses mains et se mit à voler sur toutes les personnes présentes et de ses ailes sont sortis comme des petits rayons de lumière qui illuminaient l'ensemble de la forêt.

Loué soit Jésus-Christ

« Chers enfants, Je vous aime.

Mes enfants, quand apprendrez-vous à ouvrir vos cœurs ?

Quand apprendrez-vous à dire à Dieu le Père : que ta volonté soit faite ?
Quand, mes enfants, foulerez-vous votre moi et votre orgueil sous vos pieds ; quand ouvrirez-vous vos cœurs et vous abandonnerez-vous dans l'immense amour de Dieu le Père ?

Quand mes enfants, quand ?
Pour combien de temps encore, les enfants, Dieu le Père me permettra-t-il de descendre parmi vous ?

Priez, mes enfants, priez car vous ne savez quand ce temps se terminera, vous ne savez pas quand le Seigneur va frapper à votre porte.
Priez, mes enfants, et soyez prêts, car malheur à ceux de mes enfants que le Seigneur trouvera pris au dépourvu. Priez, mes enfants.

Ah, les enfants, si seulement vous saviez combien Je vous aime, si seulement vous compreniez à quel point est grand l'amour de Dieu pour chacun de vous ...
Si seulement vous compreniez, mes enfants, si seulement vous compreniez !

Maintenant, Je vais vous donner ma sainte bénédiction.

Merci d’être venus à moi. »


Je veux que vous fassiez tous partie de mon Royaume dès maintenant ici sur la terre. Demandez-moi les faveurs dont vous avez besoin et je vous les accorderai.

Message de Jésus donné au Père Melvin Doucette (Canada) - Lundi 14 octobre 2013


Vous trouverez ci-après le message que Notre-Seigneur, le Fils de Dieu, a donné au Père Melvin. Jésus lui a tenu les propos suivants :


« Quoi que vous fassiez, faites-le de cœur, toi mon frère Melvin et vous tous mes frères et mes sœurs qui m’avez fait l’offrande totale de vous-mêmes. J’envoie des grâces spéciales à toutes les familles afin que les époux puissent vivre dans l'amour et l’unité, et puissiez-vous aimer tous vos enfants. Que les enfants obéissent à leurs parents, et je les bénirai d’une façon particulière.


« Soyez des gens de prière qui se recueillent chaque jour, et remerciez-moi régulièrement pour tout ce que je fais pour vous
.


Je suis votre ami qui a souffert et est mort pour vous, mais maintenant je suis ressuscité d’entre les morts et je suis toujours prêt à vous aider. Je veux que vous fassiez tous partie de mon Royaume dès maintenant ici sur la terre. Demandez-moi les faveurs dont vous avez besoin et je vous les accorderai. Vous êtes mes amis et je vous aime tous. »

Père Melvin

Traduction : RF



Je vous le dis, faites plutôt confiance à Celui qui est venu et vous a accordé une place à la table de Mon banquet

Message de Jésus à Jennifer (USA), reçu le 11 janvier 2011 à 20 heures 50

Mon enfant,

Je dis à Mon peuple : soyez ouverts à la vie. Soyez ouverts à la vie que Je vous donne en faisant Ma volonté. Soyez ouverts à la vie en permettant à la vie que Je crée à l'intérieur de vous de s’exprimer et de vivre la mission que Je voulais pour cette âme [qu’est la votre].

Avez-vous observé, Mes enfants, que chaque enfant est une image sublimée de sa mère et de son père et que cela seulement glorifie votre Père éternel. C'est pourquoi Je vous le dis ; soyez ouverts à la vie car plus vous permettez à Ma lumière de jaillir de cet enfant-là, plus Ma lumière brille, et plus grands sont la gloire et l'honneur que vous rendez à votre Père céleste.

Je ne peux que donner la vie car Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Venez à Moi et comprenez qui Je suis, votre Créateur, votre Messie et votre Roi. Ce ne sont pas seulement les tièdes que J'ai vu au fond du calice [= Jésus parle de la coupe qui lui fut présentée lors de l’agonie au jardin des oliviers]. Je suis Jésus votre Maître, votre ami. J'ai vu toutes les fois où vous avez pleuré et J’ai pleuré pour vous. J'ai vu toutes les fois où vous alliez reculer à Me faire confiance et celles où vous alliez revenir à Ma miséricorde et M'apporter consolation.

Je ne suis pas un Dieu étranger. Je ris avec vous, Je pleure à chaque fois que vous souffrez, Mais encore une fois, Je vous le dis, venez à Moi et simplement ayez confiance. Vous êtes des créatures nées avec le péché d'Adam et Eve et malgré tout beaucoup d'entre vous ne placez votre confiance qu’en vous ; Je vous le dis, faites plutôt confiance à Celui qui est venu et vous a accordé une place à la table de Mon banquet [= Jésus parle de la table de l’Eucharistie].

Le monde ne vous donne pas votre réservation à Ma table, il vous laisse plutôt à la table du vide sur terre, à travers les tentations mondaines. Voyez, Mes enfants, Satan n'a pas besoin de vous attendre en enfer s'il vous a déjà pris au piège sur la terre. Venez, prenez Ma Main et trouvez refuge en Moi, car l'Eucharistie est votre refuge. C'est lorsque vous êtes ouverts à Moi et que vous Me mangez que Je vous porte au ciel à travers les grâces que Je vous donne.

Vivez votre mission, chers enfants, repentez-vous et revenez sur vos pas, et
laissez le Dieu qui vous a donné la vie être, dans cette vie, le Dieu qui vous amène à la vie éternelle – EN AYANT TOUTE CONFIANCE EN MOI.

Maintenant allez de l'avant, car Je suis Jésus, et soyez en paix car Ma miséricorde et Ma justice prévaudront.


Lorsque vous Me demandez Mon aide, vous verrez que tout votre travail ira bien pour vous

Message de Jésus à John Leary (USA), reçu dimanche le 21 novembre 2010 (Fête du Christ-Roi)


Jésus : « Mon amour s’épanche sur l'ensemble de Mon peuple et depuis Ma Divine Miséricorde Ma coupe déborde de grâces et de miséricordes pour lui.

Je vous ai montré combien Je vous aime en mourant pour vous tous sur la croix. Je demande à Mes gens de M'aimer aussi de leur propre volonté. Mettre [ainsi] cet accent sur Moi devrait être une face de votre amour pour Moi, tous les jours, dans tout ce que vous faites. Je suis votre Roi et Je dois être le centre de votre vie.

Priez-Moi tous les jours et demandez Mon aide dans tous vos travaux et vos décisions. Lorsque vous Me demandez Mon aide, vous verrez que tout votre travail ira bien pour vous. »


... et toutes les âmes qui viendront après Moi et qui devront entrer au Paradis en prononçant les mots : « Jésus, j'ai confiance en Toi

Message de Jésus à Jennifer (USA), reçu le 4 février 2010 à 14 h 20

Mon enfant, de la Croix J’ai dit : « J’ai soif ». J’ai dit depuis la Croix, alors que Je souffrais Mes derniers moments, avant Ma mort et Mon entrée dans la vie éternelle : « J’ai soif ».

Je pouvais voir toutes les âmes passées avant Moi et que je devais aller réclamer, et toutes les âmes qui viendront après Moi et qui devront entrer au Paradis en prononçant les mots : « Jésus, j'ai confiance en Toi ».

-- J'ai soif Mon enfant.
-- J'ai soif de voir Mes enfants répondre à la volonté de leur Père Céleste.

-- J'ai soif de voir Mon peuple vivre Mes commandements.
-- J'ai soif de voir Mes enfants être ouverts à Ma création, à Mon plan.

-- J'ai soif que Mes enfants viennent à moi au Très Saint Sacrement et passent une heure devant moi.
-- J'ai soif que mes enfants répondent en plus grand nombre à leur vocation au lieu de « s’ajuster » à la manière du monde.

J'ai soif de voir Mes fils choisis recevoir les clés de la prêtrise comme Pierre l'a fait

-- et de comprendre qu'ils sont Mes mains et Mes porte-paroles
-- et qu’ils ne Me perdent pas de vue comme Pierre le fit pour commencer à s’enfoncer dans l’eau
-- et qu’ils ne prennent pas les voies du monde au lieu de garder les yeux fixés sur leur Maître, leur Messie.

[Mes prêtres,] chaque fois que vous célébrez la messe vous êtes appelés à la chambre haute. Chaque fois que vous absolvez Mes enfants dans le confessionnal ce n'est plus vous qui parlez puisque vous êtes unis à la Trinité. 

J'ai soif Mon peuple ; J’ai soif, J’ai soif de plus de prières. Quand Je regarde vers Mes enfants perdus, Je pleure. Le temps approche où les cœurs seront remués, les âmes seront illuminées et verront la vérité et le monde ressuscitera comme Lazare dans le tombeau.

Venez Mes enfants, Je vous invite à vivre dans la lumière car Je suis Jésus, la source de tout amour, de toute bonté et la source de la Divine Miséricorde car Ma miséricorde et Ma justice prévaudront.

Traduction Robert


Avancez dans la vie en étant constamment concentrés sur Moi

Message de Jésus a John Leary (USA), reçu le samedi 21 août 2010 (Fête de Saint Pie X) (1)

Jésus : « Mon peuple, je vous ai dit que les yeux sont les fenêtres de l'âme. Dans cette vision, quand vous regardez dans Mon œil, vous pouvez voir Ma paix et Ma joie comme si vous étiez Un avec Moi dans le ciel.

Il n'y a que Moi qui puisse procurer le repos à votre âme parce que votre âme cherche toujours à être avec Moi. Je suis votre Créateur et votre Dieu – [Celui] que vous aimez.

Je suis l'amour lui-même et tout ce que Je fais est fait par amour. C'est l'exemple que Je veux que tous vous suiviez. Je veux que vous fassiez tout par amour pour Moi et par amour pour votre prochain. Quand vous voyez Mon œil sur vous, vous savez que Je regarde chacune de vos actions. Donc, soyez un bon exemple par votre comportement.

Je veux que vos cœurs soient ouverts à Moi pour que Je puisse vous utilisez pour la mission que J'ai prévue dans vos vies. C'est lorsque vous voulez accomplir vos propres projets que vous ne pouvez pas faire ce que Je veux de vous. Le matin, priez pour faire Ma Volonté, de sorte que tout ce que vous faites ne sera fait que pour Ma plus grande gloire. Priez pour Mon aide avant de commencer chaque projet, ainsi vous aurez la grâce de Mon discernement.

Avancez dans la vie en étant constamment concentrés sur Moi [sur Ma présence], alors que [Moi-même] Je vous regarde. »


Si je suis avec vous, qu’avez-vous à craindre ?

Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Samedi 17 octobre 2009

« Je suis toujours très près de vous, et donc vous devriez être heureux et vous réjouir tous les jours. Si je suis avec vous, qu’avez-vous à craindre ? Soyez disposés à remercier chaque jour votre Père céleste.

Débarrassez-vous de toute angoisse et faites-moi confiance. Je suis là pour vous aider si vous vous tournez vers moi. Priez régulièrement et présentez-moi toutes vos demandes, et vous aurez la paix du cœur.

« Tâchez, mes amis, de mener une vie honorable et soyez justes envers chacun. Restez purs de cœur et aimez tous ceux que vous rencontrez. Venez en aide aux pauvres, aux vieillards et aux malades. Il peut s’agir simplement de les visiter et de prier pour eux. Tout ce que vous faites, faites-le bien, et vous en serez louangés. En accomplissant ces belles choses, vous ferez les délices de votre Père, et lui et moi vous comblerons de paix et d’amour.

« Ne gardez rancune envers personne, mais pardonnez à quiconque vous a blessés d’une façon ou d’une autre. J’ai pardonné avant de mourir à tous ceux qui m’avaient flagellé, condamné et crucifié pour me faire mourir. J’ai dit alors : "Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font." Si j’ai pu pardonner à ceux qui me mettaient à mort, vous pouvez pardonner également à ceux qui vous ont blessés. Je vous aime tous. »

Traduction : RF


Devenez mon ami et marchez avec moi, et vous produirez de très bons fruits d’amour, de bienveillance, de dévouement envers les pauvres et les malades, de paroles élogieuses envers les autres,

Enseignement de Jésus à Joseph X transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Jeudi 5 mars 2009

« Pour avoir de bons fruits, vous devez avoir un bon arbre; si vous avez un arbre malade, vous aurez de mauvais fruits. Car on reconnaît un arbre au genre de fruits qu'il produit. Bande de serpents! Comment pourriez-vous dire de bonnes choses, alors que vous êtes mauvais? Car la bouche exprime ce dont le cœur est plein. L'homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor; l'homme mauvais tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. Je vous le déclare : au jour du Jugement, les hommes auront à rendre compte de toute parole inutile qu'ils auront prononcée. Car c'est d'après tes paroles que tu seras jugé et déclaré soit innocent, soit coupable » (paroles de Jésus citées dans Matthieu 12.33-37).

Voici un autre message que Joseph a reçu de notre Seigneur et Sauveur. Il a entendu Jésus lui parler ainsi :

« Nous savons qu’un arbre est sain ou bien pourri. Nous jugeons un arbre d’après ses fruits. S’il produit de bons fruits, c’est un arbre sain. S’il produits de mauvais fruits, il est malade. Il en est de même pour les humains. Celui qui dit être bon chrétien, mais ne va pas à l’église, ment. La personne qui calomnie ses semblables et bavarde à leur sujet n’est pas une bonne personne. Nous connaissons le cœur des gens d’après ce qu’ils disent ou ce qu’ils font. C’est à leurs fruits que vous les reconnaitrez.

« Donc, mes frères et mes sœurs, si vous avez péché et offensé votre Père du ciel, allez vous confesser et demander le pardon de vos fautes et la grâce qu’il faut pour changer de comportement. La conversion est une grande grâce et le Carême est le bon moment pour demander cette grâce. Devenez mon ami et marchez avec moi, et vous produirez de très bons fruits d’amour, de bienveillance, de dévouement envers les pauvres et les malades, de paroles élogieuses envers les autres, de prière pour tous ceux qui ont besoin de conversion.

Ne soyez pas un mauvais exemple pour les gens et surveillez vos paroles. Pensez d’abord avant de prononcer un mot désobligeant ou un jugement cruel à propos de quelqu’un. Vous passerez un jour devant le Grand Juge : alors suivez-moi et vous serez acquittés. »


Traduction : RF


Je suis votre ami, toujours disposé à vous venir en aide

Enseignement de Jésus à Joseph X transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Lundi 2 mars 2009

En ce temps-là, Jésus s'écria : « O Père, Seigneur du ciel et de la terre, je te remercie d'avoir révélé aux petits ce que tu as caché aux sages et aux gens instruits. Oui, Père, tu as bien voulu qu'il en soit ainsi. Mon Père m'a remis toutes choses. Personne ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et personne ne connaît le Père si ce n'est le Fils et ceux à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. Prenez sur vous mon joug et laissez-moi vous instruire, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. Le joug que je vous invite à prendre est facile à porter et le fardeau que je vous propose est léger » (Matthieu 11.25-30).

Je vous livre un autre message que Joseph a reçu de Notre-Seigneur. Il a entendu Jésus lui parler en ces termes :

« La relation entre le Père et moi est toujours basée sur l’amour. Je veux faire sa volonté parfaitement et il est toujours avec moi. Je suis constamment avec lui et j’aime passer du temps à prier mon Père céleste. Je le connais à la perfection et lui me connaît aussi, puisque le Père et moi sommes un.

« Tant de gens ces jours-ci portent un lourd fardeau, d’autres se sentent déprimés. Souvent ils sont loin de moi car ils m’ont rejeté. Ces gens n’ont pas confiance en moi et préfèrent suivre égoïstement leur volonté propre, qui ne les mène nulle part. Leur manque de foi les a conduits sur le mauvais chemin qui débouche sur l’obscurité et la mort. Venez à moi, vous tous qui souffrez et êtes abattus : je vous ranimerai. Mon joug se porte facilement et mon fardeau est léger.

« Donnez-moi ensuite tout ce que vous avez de soucis, de peines, de maladies, de sentiments de dépression et de vide, et je vous accorderai la paix du cœur, je vous guérirai corps et âme. Je suis votre ami, toujours disposé à vous venir en aide.

Faites un acte de foi en moi, votre Sauveur; déplorez vos fautes et je vous donnerai le bien-être. Ne doutez jamais que je vous aime : à preuve, je suis mort sur la croix pour vous. Le plus grand amour que quelqu'un puisse montrer, c'est de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous me suivez. »


Traduction : RF



Il ne faut mettre personne avant moi, sinon vous n’êtes pas digne de moi.

Enseignement de Jésus à Joseph X transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Samedi 28 février 2009

"Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. Celui qui ne se charge pas de sa croix pour marcher à ma suite n'est pas digne de moi. Celui qui voudra garder sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie pour moi la retrouvera.

« Quiconque vous accueille m'accueille; quiconque m'accueille accueille celui qui m'a envoyé. Celui qui accueille un prophète de Dieu parce qu'il est prophète, recevra la récompense accordée à un prophète; et celui qui accueille un homme fidèle à Dieu parce qu'il est fidèle, recevra la récompense accordée à un fidèle. Je vous le déclare, c'est la vérité: celui qui donne même un simple verre d'eau fraîche à l'un de ces petits parmi mes disciples parce qu'il est mon disciple recevra sa récompense » (Matthieu 10.37-42).

Je vous communique un autre message que notre Seigneur et Sauveur a adressé à Joseph. Jésus lui a parlé en ces termes :

« Je désire jouer un grand rôle dans votre vie, mais il faut pour cela m’inviter dans votre cœur. Ouvrez-moi grand votre cœur afin que je puisse y entrer et faire ma demeure en son centre. Je vous demande aussi de m’accorder la première place dans votre vie. Vous devez m’aimer plus que votre père ou votre mère ou vos enfants. Il ne faut mettre personne avant moi, sinon vous n’êtes pas digne de moi.

« Je vous invite à perdre votre vie en moi, et à coup sûr vous la trouverez. Renaissez en moi, votre Sauveur, et vous vivrez dans ma lumière. Si vous me recevez, vous recevrez aussi mon Père céleste. Nous vous conduirons ensemble sur le chemin du ciel. Vous serez récompensé de tout ce que vous faites pour autrui, ne serait-ce que lui donner un verre d’eau.

« Durant ce temps de Carême, je vous invite à être plus fervent et à venir souvent à l’église pour me recevoir dans la sainte Communion. Je veux que vous changiez de vie pour vivre en union intime avec moi. Détachez-vous des attraits du monde et ne vous laissez pas aller au péché en disant oui aux tentations du malin. J’ai souffert et je suis mort pour vous afin que vous puissiez devenir mon disciple; prenez votre croix chaque jour et suivez-moi. Si vous tombez, je vous aiderai à vous relever. Je suis notre Rédempteur et votre Ami. »

Traduction : RF


Si vous mettez quelqu’un ou quelque chose au-dessus de moi, cela veut dire que j’occupe la seconde place dans votre vie.

Messages du Seigneur au Père Melvin Doucette - 10 avril 2007


Ma demi-heure de prière matinale s’est passée en compagnie de Notre-Seigneur, qui m’a parlé ainsi :

« Melvin, mon frère et mon compagnon, je t’aime. J’aime tous mes frères et toutes mes sœurs de partout à travers le monde. Je suis votre Seigneur ressuscité et je vous appelle ce matin à venir près de moi.

« C’est après ma Résurrection et après le triple reniement de Pierre que je décidai de lui demander trois fois s’il m’aimait.
Je lui posai cette question : Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ?

Lorsqu'il me répondit que oui, je lui dis de prendre soin de mes brebis. Je lui posai une deuxième fois la même question et après sa réponse affirmative, je lui dis de prendre soin de mes brebis. Puis je lui demandai une troisième fois s’il m’aimait.
Pierre fut attristé car il se souvenait de m’avoir renié trois fois. Cependant, il répondit qu’il m’aimait et je lui dis de prendre soin de mes brebis. Par ces mots, je pardonnais entièrement à Pierre ses péchés et, du même coup, je faisais de lui le chef de mon Église.

« Voici la question que je pose à chacun de vous ce matin : M’aimez-vous plus que toute personne ou toute chose au monde? Si vous mettez quelqu’un ou quelque chose au-dessus de moi, cela veut dire que j’occupe la seconde place dans votre vie. S’il en est ainsi, alors votre amour pour moi est insuffisant et je ne puis entretenir une relation avec vous.

Si vous êtes un ami véritable, vous me mettrez à la première place dans votre vie et vous me ferez un trône dans votre cœur. Ainsi une profonde relation d’amour pourra exister entre nous et nous escaladerons ensemble la montagne.

Ne regardez pas en arrière en pensant à votre passé, mais préparez-vous à mener une vie de profonde amitié avec moi qui durera éternellement. Avec ma force, vous surmonterez tous les obstacles et vous parviendrez un jour à la Terre promise. Je vous bénis tous. »



Quand vous me placerez au centre de votre vie


Messages donnés à John Leary du 14 au 18 mars 2007

Cette vie n’est pas un divertissement continuel et du bon temps, mais vous devez tous supporter les épreuves et les problèmes de la vie.
Je suis toujours disponible pour vous aider, donc vous pouvez demander mon aide à chaque jour. Quand vous me placerez au centre de votre vie, vous trouverez que vous pouvez avoir un fardeau plus facile à porter quand vous faites tout pour moi. Aimez-moi dans mon Saint Sacrement et ayez du respect pour moi dans tous mes tabernacles. »






---