Retour à la page des mises à jour   -    Index   Index par thèmes  -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org

Exorcisme et protection

Les Démons L'Enfer Où se trouve
l'Enfer ?
Conciliabule
dans l'enfer
Lettre d'une âme damnée La possession diabolique
Exorcisme publié par ordre du pape Léon XIII  (voir en bas de page)
Autres chapitres : Les attaques du Démon   La sorcellerie   Le New-age   Le spiritisme
---------------------------------------
Scapulaires et sacramentaux  
L'eau bénite   Protection et bénédictions

.
Un extrait du livre "Un exorciste raconte"de Dom Amorth,

l'Exorciste du diocèse de Rome et du Vatican de 1986 à 2000

----------------------------------------------------------------------
Gabriele Amorth est né à Modène en Italie le 1er mai 1925. Dans son adolescence il participe à la résistance italienne, et après la guerre il est membre des Jeunes Chrétiens-Démocrates dont il est l'assistant du président Giulio Andreotti. Il est ordonné prêtre de l'Église catholique en 1954. Le 6 juin 1986, il est nommé chef exorciste de la cité du Vatican et du diocèse de Rome par le pape Jean-Paul II. En 1990, il fonde l'Association Internationale des Exorcistes, dont il est le président jusqu'à sa retraite, à 75 ans, en l'an 2000. Depuis cette date, il est président honoraire à vie de l'association.

----------------------------------------------------------------------

L'eau, l'huile et le sel bénit

(...) Parmi tous les moyens auxquels les exorcistes (et les autres prêtres) ont largement recours, citons en premier lieu l'eau exorcisée (ou tout au moins bénite), l'huile (d'olive) exorcisée et le sel exorcisé.

N'importe quel prêtre peut réciter les prières du Rituel pour exorciser ces trois éléments, aucune autorisation particulière n'étant en effet requise. Mais il est essentiel de connaître l'usage spécifique de ces trois sacramentaux qui, employés avec foi, s'avèrent d'une très grande utilité.

L'eau bénite occupe une place fondamentale dans tous les rites liturgiques. Son importance nous renvoie instantanément à l'aspersion baptismale. .Au cours de la prière de bénédiction, on prie le Seigneur pour que l'aspersion de cette eau nous procure les trois bienfaits suivants : le pardon de nos péchés, notre défense contre les pièges tendus par le Malin et le don de la protection divine.

La prière d'exorcisme de l'eau parle d'éliminer la moindre parcelle de pouvoir du démon afin de l'extirper et de le chasser, puis souligne également d'autres effets comme de guérir des maladies, d'accroître la grâce divine, de protéger les maisons et les lieux où les fidèles se tiennent de toute influence immonde exercée par l'effroyable Satan. Et elle ajoute: que les pièges de l'ennemi infernal soient déjoués et que la sérénité et la santé des habitants soient garanties en les protégeant de toute présence susceptible de nuire à leur sécurité ou à leur quiétude.

L'huile exorcisée, utilisée avec foi, permet également d'anéantir la puissance des démons, leurs attaques et les fantasmes qu'ils suscitent. Elle profite en outre à la santé de l'âme et du corps; rappelons simplement l'ancien usage qui consistait à enduire les blessures d'huile, et le pouvoir de guérir les malades par l'imposition des mains et l'onction d'huile que Jésus conféra aux apôtres.

L'huile exorcisée a par ailleurs la propriété spécifique de débarrasser le corps de ce qui lui est néfaste. li m'est très souvent arrivé de bénir des personnes qui avaient été victimes de sorts en mangeant ou en buvant quelque chose de maléfique. On le déduit facilement de ce mal d'estomac caractéristique que nous avons déjà mentionné, ou bien de la façon particulière qu'ont ces sujets d'éructer ou d'exploser par une forme de hoquet ou de râle au moment d'accomplir certaines actions religieuses : quand ils vont à l'église, quand ils prient mais surtout quand ils sont exorcisés.

Dans ces cas-là l'organisme, pour se libérer, doit évacuer tout ce qu'il contient de maléfique. L'huile exorcisée aide énormément l'organisme à entraîner et à délivrer le corps de ces impuretés. On peut aussi, à cette fin, boire de l'eau bénite.

Il convient d'apporter quelques précisions sur ce point, même si ceux qui ne connaissent pas bien ces phénomènes ou qui n'y ont jamais assisté auront du mal à croire ce que je vais dire.

Qu'est-ce qui est expulsé? De la salive épaisse et écumeuse, une sorte de bouillie blanche et granuleuse ou bien les objets les plus variés : clous, morceaux de verre, petites poupées en bois, brins de corde noués, fils de fer enroulés, fils de coton de différentes couleurs, caillots de sang ... Ces choses sont parfois évacuées par les voies naturelles, mais la plupart du temps en vomissant. Notons que cela ne provoque jamais le moindre dommage à l'organisme (qui est au contraire soulagé), même lorsqu'il s'agit de morceaux de verre coupants. Le Père Candido possède un petit panier rempli de ce type d'objets rejetés par diverses personnes.

Dans d'autres cas, l'expulsion demeure un mystère; le sujet éprouve par exemple une douleur abdominale comme s'il avait un clou dans l'estomac, puis trouve un clou par terre, à côté de lui, et la douleur disparaît. On a l'impression que tous ces objets se matérialisent à l'instant précis où ils sont évacués. Le Père Candido affirma lors d'une interview: “J'ai vu des gens rejeter des morceaux de verre, de fer, des cheveux, des os; quelquefois de petits objets en plastique ayant la forme d'une tête de chat, de lion ou de serpent. Ces étranges objets ont certainement un rapport avec l'origine de la possession diabolique.”

Le sel exorcisé sert lui aussi à chasser les démons et à préserver la santé de l'âme et du corps. Mais sa propriété spécifique consiste à protéger les lieux des influences ou des présences maléfiques. Je conseille habituellement de répandre du sel exorcisé sur le seuil de la maison et aux quatre coins de la pièce ou des pièces qui sont soupçonnées d'être infestées.

Le "monde catholique incrédule" rira peut-être de ces affirmations. Il est certain que l'action des sacramentaux est d'autant plus efficace que la foi est grande, autrement ils s'avèrent souvent inefficaces. Vatican II, en reprenant les termes du Droit Canon (canon 1166), les définit comme «des signes sacrés permettant, par une certaine imitation des sacrements, d'obtenir des effets essentiellement spirituels moyennant l'intercession de l'Église».

Quiconque les utilise avec foi obtient des résultats inespérés. Je sais que beaucoup de maux rebelles aux médicaments ont disparu uniquement parce que l'intéressé avait fait au-dessus d'eux un signe de croix avec de l'huile exorcisée.

En ce qui concerne les maisons (dont nous par parlerons plus tard), il s'avère particulièrement efficace de faire brûler de l'encens bénit.

L'encens a toujours été considéré, y compris chez les peuples païens, comme un antidote contre les esprits malins et un moyen de louer et d'adorer la divinité. Bien que son emploi liturgique soit désormais extrêmement réduit, il demeure néanmoins un moyen efficace de louer Dieu et de lutter contre le Malin.

Le Rituel renferme une bénédiction spéciale pour les vêtements. Nous en avons à plusieurs reprises constaté l'efficacité chez des personnes frappées par des présences maléfiques. D'autre fois, cela constitua un test pour déterminer si le sujet était oui ou non victime de présences diaboliques.

Ceci est également bon à savoir. Nous sommes très souvent, nous les exorcistes, consultés par des gens (parents, fiancés... ) qui soupçonnent l'un de leurs proches d'être victime du démon; malheureusement cette personne ne croit pas à ces choses, est la plupart du temps dépourvue de toute foi religieuse et n'est de toute façon pas disposée à recevoir la bénédiction d'un prêtre.

Que faire dans ces cas-là?

Il arrive parfois que, certains de ses vêtements ayant été bénis, l'individu en question se les arrache immédiatement après les avoir enfilés, ne supportant pas leur contact. Nous en avons donné un exemple précédemment. On peut aussi faire le test de l'eau bénite. Par exemple, une mère ayant des doutes à propos d'un de ses enfants ou de son mari, prépare pour tout le monde une soupe, ou bien du thé ou du café, avec de l'eau bénite. La personne concernée peut alors trouver cet aliment amer ou immangeable, mais sans savoir pourquoi.

Soulignons cependant que ces tests ne sont révélateurs que dans les cas positifs : quand un sujet est sensible au fait que l'eau est bénite ou non, il y a des raisons de croire à une présence maléfique.

Mais le raisonnement inverse est faux : le fait qu'un individu ne réagisse pas à ce type de tests ne permet pas d'exclure chez lui une présence maléfique. Le démon fait tout pour ne pas être découvert.

Même pendant les exorcismes le démon cherche à se cacher; le Rituel met d'ailleurs en garde l'exorciste contre les feintes diaboliques.

Tantôt le démon ne répond pas ou bien fournit des réponses stupides, indignes d'un esprit intelligent tel que lui.
Tantôt il feint d'être sorti du corps du possédé et d'avoir cessé de lui causer le moindre trouble, espérant ainsi soustraire le sujet aux bénédictions de l'exorciste.
Tantôt il empêche par tous les moyens la personne de se soumettre aux exorcismes : il peut s'agir d'obstacles physiques ou, le plus sou vent, psychiques, qui font que le patient ne se rend pas chez l'exorciste à moins d'y être forcé par un parent ou un ami.

Tantôt il imite les symptômes d'une maladie, la plupart du temps psychique, pour dissimuler sa présence et faire croire que le sujet souffre d'une maladie naturelle. Tantôt le patient a des rêves ou des visions durant lesquelles il a l'illusion que le Seigneur, la Sainte Vierge ou n'importe quel autre saint l'a délivré, si bien qu'il annule son rendez-vous chez l'exorciste, en lui faisant éventuellement savoir qu'il est déjà délivré.

Outre l'aide spécifique apportée par chacun d'eux, les sacramentaux indiqués servent également à déjouer, tout au moins en partie, les diverses ruses du Malin. Ces ruses sont innombrables et il faut beaucoup prier pour obtenir la grâce du discernement. Citons, parmi les cas les plus fréquents : ceux qui croient avoir des visions ou qui croient entendre dès voix intérieures; ceux qui simulent le mysticisme ou se font passer pour des "voyants". Quand il ne s'agit pas de maladies psychiques, ces cas sont souvent le fruit de la ruse démoniaque.

Je conclus ce chapitre par un épisode concernant l'eau bénite. Un jour que le Père Candido était en train d'exorciser un possédé, le sacristain s'approcha de lui en tenant le seau et le goupillon. Le démon s'adressa immédiatement à lui: «Lave-toi la gueule avec cette eau!» Le sacristain se souvint alors qu'il avait rempli le seau au robinet et oublié de faire bénir l'eau.

Exorciser les maison

On n'en trouve aucun exemple dans la Bible, mais l'expérience prouve que ce type d'exorcisme est dans certains cas nécessaire et que les résultats obtenus sont satisfaisants. Même le Rituel ne prévoit pas cette forme d'exorcisme. Il est vrai que la fin de l'exorcisme de Léon XIII préconise de bénir les lieux où cette prière est récitée, mais tout son contenu tend à invoquer la protection de Dieu pour l'Église contre les esprits malins, sans aucune référence aux lieux.

Je tiens à préciser tout de suite que je n'ai jamais vu d'endroits possédés par des esprits, comme certains films ou romans ont pu le raconter à propos, surtout, de vieux châteaux inhabités. Leurs auteurs avaient bien évidemment pour seul objectif de présenter des scènes spectaculaires et impressionnantes ne reposant sur aucune étude sérieuse.

On est par contre souvent confronté à des bruits, des craquements ou des coups, avec l'impression d'une présence, d'être fixé, touché ou bien attaqué. Ces phénomènes peuvent bien entendu dépendre pour une large part de la suggestion, de la peur qui donne corps aux ombres.

Mais il y a des cas beaucoup plus complexes. Des portes qui s'ouvrent et se ferment à une heure donnée; des pas qui résonnent dans les couloirs; des objets qui se déplacent ou disparaissent pour réapparaître ensuite dans les lieux les plus insensés; des animaux que l'on ne voit pas mais que l'on entend remuer.

Je me souviens d'une famille dont tous les membres, à une certaine heure, entendaient la porte d'entrée s'ouvrir et se refermer, puis un bruit de pas lourds (d'homme) traversant le couloir avant de s'évanouir dans une pièce, nul ne savait laquelle. Un jour qu'un de leurs amis était présent, le bruit habituel se fit entendre clairement, au point que cet ami demanda qui était rentré; pour ne pas l'effrayer, ils lui répondirent qu'il s'agissait d'un hôte de passage.

J'ai entendu parler de matérialisation d'insectes, de chats et de serpents; l'un de mes patients a même trouvé un crapaud vivant dans son oreiller!

La plupart du temps, une présence maléfique dans un lieu se manifeste en provoquant des troubles physiques : insomnie, maux de tête ou d'estomac, malaise général que l'on ne ressent nulle part ailleurs.

Il s'avère alors facile de contrôler ces phénomènes, mais plus compliqué d'en déterminer l'origine. Prenons par exemple le cas d'une personne qui, chaque fois qu'elle est invitée chez un parent proche ou un ami, éprouve les troubles en question: insomnie, malaise, mal à la tête ... , ces troubles durant quelquefois plusieurs jours alors qu'elle n'en. souffre jamais ailleurs.

Le contrôle est donc facile à effectuer. La cause peut en revanche être extrêmement variée. II peut s'agir de suggestion pure et simple, quand des raisons valables le laissent supposer (lorsque par exemple une belle-fille se rend chez sa belle-mère qui était opposée à son mariage ou qui nourrissait un amour possessif pour son fils).

Mais il peut aussi s'agir de causes maléfiques.

Les animaux domestiques

Signalons brièvement qu'il est intéressant de noter le comportement des animaux domestiques face à ces phénomènes. Quand on sent la présence de quelqu'un dans la pièce où l'on se trouve, on voit souvent le chien ou le chat de la maison fixer des yeux un point précis, ou bien s'enfuir brusquement, terrorisés, comme si cet être mystérieux s'était approché d'eux.

Je pourrais raconter nombre d'événements passionnants à quiconque souhaiterait étudier ce sujet plus en détail. Je me contenterai de dire qu'à mon avis, les animaux ne distinguent rien de concret, mais sont plus sensibles que l'homme à une présence éventuelle. Et je ne nie pas le fait que leur comportement puisse constituer un élément déterminant pour décider s'il convient ou non d'exorciser la maison.

L'essentiel, lorsqu'on reçoit des gens angoissés par ce type de phénomènes, est de bien les interroger et, s'il y a lieu, de les exorciser. La plupart du temps, les phénomènes susmentionnés ne sont pas dus à des présences maléfiques dans les maisons, mais à des présences maléfiques chez les individus en question. Il m'est très souvent arrivé de n'obtenir aucun effet en exorcisant la maison, puis, au fur et à mesure que j'exorcisais la ou les personnes, de constater que les manifestations dans la maison diminuaient, pour ensuite de disparaître complètement.

Comment exorcise-t-on une maison? Le Père Candido et moi-même appliquons la méthode suivante. Le Rituel renferme une dizaine de prières où, l'on demande au Seigneur de protéger les lieux contre les présences maléfiques. On les trouve dans les bénédictions visant les maisons, les écoles, etc. Nous en récitons quelques-unes, puis nous lisons la première partie du premier exorcisme destiné aux personnes en l'adaptant à la maison.

Nous bénissons ensuite chaque pièce, comme on le fait pour les maisons. Nous refaisons le même tour avec de l'encens béni, et nous terminons par d'autres prières. J'ai trouvé particulièrement efficace de célébrer la messe dans les maisons après les avoir exorcisées.

Quand les troubles sont de faible importance, un seul exorcisme suffit. Lorsqu'ils résultent d'un maléfice et que celui-ci est renouvelé, il convient de répéter l'exorcisme jusqu'à ce que la maison devienne "imperméable" aux maléfices. Dans les cas les plus graves, les difficultés sont nombreuses.

J'ai par exemple dû exorciser des appartements qui avaient très longtemps abrité des séances de spiritisme, ou qui avaient été habités par des sorciers se livrant à la magie noire. Le pire était quand des cultes sataniques y avaient été célébrés. La gravité des troubles et la difficulté à obtenir une délivrance complète furent parfois telles que je conseillai à mes patients de déménager.

Dans certains cas bénins, des prières suffisent à rétablir la paix. Une famille était dérangée par d'l'inexplicables bruits nocturnes; elle fit célébrer dix messes, après quoi les bruits s'affaiblirent considérablement. · Elle fit encore célébrer dix autres messes, et les bruits finirent par disparaître totalement. Peut-être était-ce des âmes du Purgatoire qui, par autorisation divine, ont pu se faire entendre pour que des messes soient célébrées à leur intention? Il est difficile de le dire. Je me contente ici de signaler ce fait auquel j'ai été confronté plusieurs fois.

Le Père Pellegrino Ernetti, le plus célèbre exorciste du Triveneto, très réputé également pour ses connaissances musicales et bibliques, a traité des cas excessivement graves.

Chez une famille, des portes et des fenêtres parfaitement closes s'ouvraient et se refermaient, des chaises volaient, des armoires bougeaient : il en arrivait vraiment de toutes les couleurs! Le Père décida de résoudre ce cas par l'emploi simultané des trois sacramentaux auxquels les exorcistes ont constamment recours. Il conseilla donc de mélanger ensemble dans un récipient quelconque (une tasse, un verre ... ) de l'eau, de l'huile et du sel exorcisés. Puis il recommanda d'en verser chaque soir une cuillerée sur le rebord de toutes les fenêtres et sur le seuil de toutes les portes, en récitant chaque fois un Notre Père.

Le remède fut foudroyant. La famille arrêta ce traitement quelque temps après: au bout d'une semaine, les inconvénients recommencèrent à troubler la quiétude domestique pour disparaître à nouveau dès la reprise du remède.

En ce qui concerne les animaux domestiques, on m'a demandé un jour s'ils pouvaient être possédés du démon et, si oui, ce qu'il fallait faire? L'Évangile nous rapporte l'histoire de la légion de démons qui demanda à Jésus la permission d'entrer dans deux troupeaux de pourceaux; après avoir obtenu une réponse positive, tous les animaux se jetèrent dans le lac de Génésareth où ils se noyèrent.

J'ai connu le cas d'un exorciste maladroit qui demanda à un démon de s'emparer du cochon d'une famille de paysans : l'animal devint immédiatement furieux et dévora sa maîtresse. Inutile de dire qu'on le tua sans tarder. Il s'agit donc de cas sporadiques entraînant la mort instantanée de l'animal. (...)

Disons néanmoins que l'infestation d'animaux est elle aussi possible, et qu'il est permis de bénir ces derniers afin de les délivrer. Mais dans tous les cas d'infestation (de lieux, d'objets, d'animaux), comme du reste dans les autres cas, l'exorciste doit connaître les phénomènes d'origine paranormale. Ces connaissances sont indispensables pour éviter toute ambiguïté, même si cet ouvrage n'a malheureusement pas l'occasion d'en parler directement.(...)



Le Père Michele a béni la photo et les crises ont brusquement cessé ...

(...) Ce jeune prêtre, charismatique, est aussi l'exorciste du diocèse de Benevento (...)

Informations pratiques - Père Michele Bianco, Torre Le Nocelle (Italie)

Torre Le Nocelle est à 25 kilomètres d’Avellino.
Office du tourisme d’Avellino: tél. 0039/0825 74732
Information pèlerinage : de l'aéroport ou de la gare de NAPLES (100 km de Torre Le Nocelle):
tél. 0039 03 83 89 96 57 (18-19h)  www.charbelcenter.com

Entretiens personnels: de septembre à fin juin, (lundi, mardi, mercredi de 15h à 18h.)
Prières et messe de guérison: deux samedis par mois, de septembre à juin, (14h-21h).
Demande de prières: écrire (nom, prénom, problème et demande) ou se rendre sur place.

Le Père Michele ne répond pas au téléphone.
Adresse: Padre Michele Bianco, Santuario San Ciriaco, IT-83030 Torre Le Nocelle (AV)

Pour des informations générales, visiter le site:
www.charbelcenter.com  (en italien ET EN FRANCAIS) ou téléphoner au 0039 03 83 89 96 57 (18h-19h).



Sanctuaire de Torre Le Nocelle (Avellino - Italie) - De saint Cyriaque au Père Michele Bianco: que de délivrances!

Extrait du STELLA MARIS 434 mars 2007

(...) Souvent, un simple témoignage peut changer une vie, surtout s'il est transmis avec conviction et ferveur. Patrizia Cattaneo est une de ces personnes qui ont eu l'occasion de rencontrer et de connaître le Père Michele Bianco et d'expérimenter ses dons.
Ce jeune prêtre, charismatique, est aussi l'exorciste du diocèse de Benevento, desservant à Torre Le Nocelle (AV), l'antique sanctuaire de Saint Cyriaque, diacre exorciste, thaumaturge et martyr (...305).

Patrizia Cattaneo a notamment participé à plusieurs messes de guérison du Père Michele le samedi. Très impressionnée par les nombreuses grâces de guérisons reçues et accordées, elle a voulu faire connaître ce lieu, source de tant de bénédictions. (...)


Patrizia, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

J’habite la province de Pavie, dans le diocèse de Tortona. J’ai 39 ans, je m’occupe d’investissements dans l’immobilier et en même temps, je prie. Je suis passionnée par les biographies des saints. Depuis deux ans, j’ai écrit une série d’interviews imaginaires aux saints, pour le journal diocésain de Tortona.
Patrizia, comment avez-vous connu le Père Michele?
J’attribue cette grâce à Padre Pio. Je regrette tellement de ne pas avoir pu le connaître, spécialement dans les périodes les plus critiques de ma vie.

En juillet 2003, dans le bus de San Giovanni Rotondo vers Avellino, j’ai rencontré madame Maria Bove, d’Avellino. Elle m’a parlé avec emphase du Père Michele, le décrivant comme un homme très charismatique, et elle m’a suggéré de lui organiser une rencontre à Pavie.
De retour à la maison, je lui ai écrit et j’ai reçu des grâces. C’est alors que j’ai décidé d’aller le voir. (...)

Comment reconnaître que le Père Michele n’est pas un charlatan?

D’abord, du fait de son obéissance à son évêque et à sa hiérarchie. Là où il n’y a pas d’obéissance, ce ne peut être sérieux.

Le Père Michele est autorisé par l’évêque de Benevento à exercer le ministère de guérison et de libération et maintenant d’exorcisme.


Ce même évêque a chargé une journaliste de recueillir la documentation médicale des guérisons pour la mettre à disposition de ceux qui veulent la consulter. Aucun charlatan n’accepterait une vérification aussi scrupuleuse de son agir. Mais celui qui agit à la lumière ne craint rien.

En second lieu, il y a les fruits. Le Père Michele est crédible, parce que les fruits sont bons. A Torre Le Nocelle, des guérisons physiques et spirituelles authentiques, éclatantes, surviennent. Je n’ai jamais vu de fanatisme ou de sectarisme qui accompagnent certains soi-disant charismatiques. Mais c’est surtout la sainteté de vie.

Le Père Michele accomplit avec le plus grand sérieux son ministère sacerdotal, en soustrayant de nombreuses heures au sommeil pour se dédier à la prière. Par-delà les charismes et l’intelligence exceptionnelle dont il a été doté, il demeure dans l’humilité. Car la sainteté ne dépend pas des charismes, comme on le retient faussement — Les charismes sont des dons gratuits pour le service communautaire —, mais de la charité, de l’exercice héroïque des vertus, c’est-à-dire de l’exercice souvent exténuant et martyrisant de l’amour fraternel dont le Père Michele est un exemple. (...)


Auriez-vous quelques épisodes à raconter, ou quelque miracle?

Personnellement, j’ai reçu diverses grâces. Ma maman avait un champignon sur les mains qu’on déclarait guérissable en deux ans. J’ai écrit au Père Michele et la maladie s’est d’un coup stoppée.
Ma grand-mère souffrait souvent de fortes crises nerveuses.

Le Père Michele a béni la photo et les crises ont brusquement cessé.
Le neveu d’un collègue, âgé de 6 ans, n’a jamais parlé. Les parents ont envoyé la photo du garçonnet au Père Michele et peu après, il a commencé à prononcer les premières paroles. Une de mes connaissances, en phase terminale avec une tumeur à la gorge et aux intestins, ne mangeait plus; elle ne pesait plus que 50 kilos. Le jour suivant la messe de guérison, où l’on avait apporté sa photo, elle s’est remise à boire, à manger et à dormir. Maintenant elle se porte bien, elle est presque totalement guérie.

Une paire d’amis qui ne se confessaient plus depuis des années, ce qu’ils pensaient inutile, se sont, selon leur propre parole, «inexplicablement» approchés de la confession, après que j’aie écrit au Père Michele en lui demandant d’intervenir. Une femme atteinte de forte dépression s’est visiblement améliorée après avoir écrit au Père Michele.

Le fils de mes amis, de seulement quatre mois, est né avec une insuffisance cardiaque, en continuelle dégradation. Avant d’être soumis à une intervention chirurgicale, il a été porté au Père Michele. Les derniers examens révèlent une situation normale, inexplicable pour les médecins. Et je pourrais continuer encore...


Mais, à Torre Le Nocelle, les gens guérissent vraiment tous?
 
J’ai constaté que la prière du Père Michele guérit un pourcentage impressionnant de malades. Par ailleurs, en dehors des guérisons et des résolutions de situations inespérées, beaucoup obtiennent une grâce plus importante: celle de la conversion.  (...)


Les personnes qui veulent le rencontrer doivent-elles aller obligatoirement à Avellino?

Actuellement, oui. D’ici peu, si quelqu’un en a vraiment besoin, je suggère d’écrire au Père Michele en joignant une photo. Il n’est pas indispensable de se rendre sur place, même si c’est mieux.
Souvenons-nous que le serviteur du centurion dans l’Evangile a été guéri à distance par Jésus. Un fait semblable est arrivé par Carol Wojtyla quand il était évêque de Cracovie, en 1962. Lui est arrivée la nouvelle que sa chère amie Wanda Poltawska avait une tumeur et qu’elle allait mourir. Wojtyla a écrit à Padre Pio en lui expliquant le cas et la femme a brusquement guéri avant l’opération chirurgicale. Uniquement par lettre! Il en est de même pour le Père Michele.


Mais comment fait le Père Michele pour se souvenir de tous ceux qui lui écrivent?
 
Certains pensent que le Père Michele ne porte pas attention à toutes les photos. C’est vrai qu’il lui en arrive des centaines, mais il accorde la même attention à chacune.


Je vous l’affirme parce que je l’ai expérimenté. Quelques mois avant de connaître personnellement le Père Michele, j’avais commencé par lui expédier les photos de ceux qui étaient dans le besoin. ,


Quand je l’ai rencontré la première fois, dans la corbeille des photos à la sacristie, j’ai vu au-dessus des autres, une photo que je lui avais expédiée quatre mois avant. Comment était-ce possible, vu que chaque jour, il s’en ajoute de nouvelles?
Et lui se souvenait même de la période où la lettre lui était arrivée, et combien de photos elle comportait. Vu ce cas, il l’avait mis en évidence. En somme, si nous croyons que Dieu agit avec puissance, ce ne sera pas difficile de croire qu’au travers du Père Michele, l’impossible peut arriver.


Guiseppe Canali, La Voce di Parma, mai 2004 -
Extrait du STELLA MARIS 434 mars 2007


Texte tiré du site Saint Michel Archange - Extrait du livre Retire-toi, Satan - année 2004 -
Edition Leparex - 405-195 Côte Sainte Catherine - Outrement - Québec - CANADA H2V 2B1 - tel/fax : (514) 270-7441


Définition et espèces de l’exorcisme


L’exorcisme est l’invocation faite au nom de Dieu afin d’éloigner le démon d’une personne, d’un animal, d’un lieu ou d’une chose. L’exorcisme peut être privé ou public, et ce dernier peut être simple ou solennel.

1 )
L’exorcisme est privé lorsqu’il est pratiqué par un prêtre ou par un simple fidèle, selon le pouvoir et le droit d’exercer ce pouvoir, sans aucune autorisation, conformément à la collation de ce pouvoir par le Christ lui-même : « Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : par mon nom, ils chasseront les démons » (Marc 1617).

------------------------------------------------------------------------------------
(Vincent) Don Amorth, le célèbre exorciste italien, affirme que, d'après son expérience, seul un exorcisme fait par un prêtre exorciste officiel (l’exorcisme solennel ou "Grand Exorcisme") fidèle aux rites canoniques apporte le plus d'efficacité et permet une délivrance complète. les "petits exorcismes" peuvent soulager mais permettent rarement une délivrance totale.
------------------------------------------------------------------------------------

2 )
L’exorcisme est public, lorsqu’il est pratiqué au nom de l’Eglise, par une personne habilitée, conformément aux ritesil est pratiqué par un prêtre et avec autorisation de l’évêque. En conséquence, le canon 1172, §1, avec ses restrictions, doit s’appliquer seulement à l’exorcisme solennel ; c’est ce qui sera prouvé, sans équivoque, dans les arguments qui vont suivre. (...)
déterminés. A) L’exorcisme public est simple, lorsqu’il dépend d’autres rites, comme le catéchuménat ou le baptême. B) L’exorcisme public est solennel, lorsqu’il est pratiqué au nom de l’Eglise, et pour cette raison,


Les influences diaboliques


Dans l’action du démon, il faut distinguer une façon ordinaire et une autre extraordinaire. La première façon consiste pour le démon à pousser les hommes au péché par les tentations ; quant à la seconde façon, elle peut se traduire par les formes suivantes :

1 - L’obsession,
qui est une suite de tentations plus violentes et plus prolongées que les tentations ordinaires.


2 - La possession,
où le démon agit réellement dans le corps du patient, au lieu de faire sentir son action seulement du dehors comme dans l’obsession.


3 - La vexation,
par laquelle le démon peut causer des troubles dans la santé, les biens matériels, les affections humaines, le travail…


4 - Les infestations,
qui peuvent atteindre différents objets, des maisons, des animaux.


5 - Les souffrances externes,
coups et sévices, que l’on retrouve dans la vie des saints ou personnes ferventes


6 - L’état de dépendance du démon, dont la cause est un pacte avec lui.

Avant que la possession ne soit discernée, le démon provoque souvent des troubles physiques et psychiques,
pour lesquels les traitements et les médicaments s’avèrent le plus souvent inefficaces.
Parmi les maux physiques, on constate que ce sont souvent la tête et l’estomac qui en sont le plus affecté.


Parmi les influences diaboliques secondaires, on peut mentionner plusieurs anomalies psychiques, comme :

-  l’imperméabilité à l’égard des valeurs divines,
l’aversion du sacré,
le doute religieux,
l’incapacité d’éprouver une vraie contrition du péché,
l’impossibilité de se concentrer pour la prière et pour la lecture de l’Ecriture Sainte,
l’angoisse,
l’irritabilité,
l’agressivité,
le blasphème,
l’alcoolisme,
l’immoralité,
la kleptomanie, le tabagisme, la toxicomanie…

Devant cette diversité des influences diaboliques, que peut bien faire le psychologue ?


Dans notre monde permissif, plusieurs deviennent sous l’influence du démon, sans trop s’en apercevoir, en faisant des expériences du côté de la magie, de la sorcellerie, de l’occultisme, du spiritisme, des religions orientales, en ignorant les dangers qu’ils encourent.

Par ailleurs, certains peuvent nuire à autrui par l’intervention du démon au moyen de la magie noire, des malédictions, du mauvais œil et des sorts.  (...)
Exorcisme publié par ordre du pape Léon XIII
C'est la prière (petit exorcisme) que peuvent réciter les laïcs, le "grand exorcisme" étant réservé aux cas de possessions démoniaques fortes et ne pouvant être pratiqué que par le prêtre

Ce petit exorcisme est composée pour mettre le démon en fuite, il peut préserver de grands maux la famille et la société si, en particulier, elle est récitée avec ferveur, même par les simples fidèles. On s’en servira, spécialement dans les cas où l’on peut supposer une action du démon, se manifestant : soit par la méchanceté des hommes, soit par des tentations, des maladies, des tempêtes, des calamités de toutes sortes.

---------------------------------------------------------------

Au nom du Père, et du Fils, et du St-Esprit, Ainsi soit-il.
 
Prière à Saint Michel Archange

Très glorieux Prince des armées célestes, saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, contre les principautés et les puissances, contre les chefs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs (Ep 1 ).
 
Venez en aide aux hommes que Dieu a faits à son image et à sa  ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du démon (Sg 2,1 ; l Co).
 
C’est vous que la sainte Eglise vénère comme son gardien et son protecteur ; vous à qui le Seigneur a confié les âmes rachetées, pour les introduire dans la céleste félicité. Conjurez le Dieu de paix qu’Il écrase Satan sous nos pieds, afin de lui enlever tout pouvoir de retenir encore les hommes captifs, et de nuire à l’Eglise.
 
Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, descendent sur nous les miséricordes du Seigneur ; et saisissez vous-même l’antique serpent, qui n’est autre que le diable ou Satan, pour le précipiter enchaîné dans les abîmes, en sorte qu’il ne puisse plus jamais séduire les nations (AP 20).
 
Au nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, avec l’intercession de l’Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu, de saint Michel Archange, des saints Apôtres Pierre et Paul et de tous les saints [ et appuyés sur l’autorité sacrée de notre ministère], nous entreprenons avec confiance de repousser les attaques et les ruses du démon.
 
Psaume 67 (on le récite debout)
 
Que Dieu se lève et que ses ennemis soient dispersés ; et que fuient, devant Lui, ceux qui le haïssent.
 
Comme la fumée s’évanouit, qu’ils disparaissent ; comme la cire fond devant le feu, ainsi périssent les pécheurs devant la face de Dieu.
 
V : Voici la Croix du Seigneur, fuyez puissances ennemies.
R : Il a vaincu, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David.
V : Que votre miséricorde, Seigneur, soit sur nous.
R : De même que nous avons espéré en vous.
 
Nous t’exorcisons, esprit immonde, qui que tu sois, puissance satanique, invasion de l’ennemi infernal, légion, réunion ou secte diabolique, au nom et par la vertu de Jésus-Christ +, notre Seigneur, sois arraché de l’Eglise de Dieu et des âmes créées à l’image de Dieu et rachetées par le précieux sang du divin Agneau +.
 
Désormais tu n’oseras plus, perfide serpent, tromper le genre humain, persécuter l’Eglise de Dieu, ni secouer et cribler, comme le froment, les élus de Dieu +.
 
Il te commande, le Dieu Très-Haut + ; auquel, dans ton orgueil, tu prétends encore être semblable, Lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à la connaisance de la vérité (1 Tm 2). Il te commande, Dieu le Père +.
 
Il te commande, Dieu le Fils +.
Il te commande, Dieu le Saint-Esprit +.
 
Il te commande, le Christ, verbe éternel de Dieu fait chair + qui, pour le salut de notre race, perdue par ta jalousie, s’est humilié et rendu obéissant jusqu’à la mort (Ph 2), qui a bâti son Eglise sur la pierre solide, et promis que les portes de l’enfer ne prévaudront jamais contre elle, voulant demeurer avec elle tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles (Mt 28,20).
 
Ils te commandent le signe sacré de la Croix + et la vertu de tous les mystères de la foi chrétienne + .
 

Elle te commande la puissante Mère de Dieu, la Vierge Marie, qui, dès le premier instant de son immaculée Conception, par son humilité, a écrasé ta tête trop orgueilleuse.
 
Elle te commande, la foi des saints Apôtres pierre et Paul, et des autres Apôtres +.
Ils te commandent le sang des martyrs et la pieuse intercession de tous les saints et saintes +.
 
Or donc, dragon maudit et toute la légion diabolique, nous t’adjurons par le Dieu + vivant, par le Dieu + vrai, par le Dieu + saint, par le Dieu qui a tant aimé le monde, qu’il lui a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle (Jn 3) ; cesse de tromper les humaines créatures, et de leur verser le poison de la damnation éternelle ; cesse de nuire à l’Église, et de mettre des entraves à sa liberté.
 
Va-t’en, satan, inventeur et maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes. Cède la place au Christ, en qui tu n’as rien trouvé de tes œuvres ; cède la place à l’Église, une, sainte, catholique et apostolique, que le Christ Lui-même a acquise au prix de son sang.
 
Humilie-toi sous la puissante main de Dieu, tremble et fuis à l’invocation faite par nous, du saint et terrible Nom de Jésus, que les enfers redoutent, à qui les vertus des cieux, les Puissances et les Dominations sont soumises, que les Chérubins et les Séraphins louent sans cesse dans leurs concerts, en disant : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu des Armées.
 
V : Seigneur, exaucez ma prière.
R : Et que mon cri s’élève jusqu’à vous.
V : Le seigneur soit avec vous.
R : Et avec votre esprit.
 
Oraison
 
Dieu du ciel et de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui avez la puissance de donner la vie après la mort, le repos après le travail ; parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu que vous, et qu’il ne peut y en avoir si ce n’est vous, le Créateur de toutes les choses visibles et invisibles, dont le règne n’aura pas de fin ; avec humilité nous supplions votre glorieuse Majesté de daigner nous délivrer puissamment et nous garder sains de tout pouvoir, piège, mensonge et méchanceté des esprits infernaux. Par le Christ Notre-Seigneur.
 
Ainsi soit-il.
 
Des embûches du démon, délivrez-nous Seigneur.Que vous accordiez à votre Eglise la sécurité et la liberté pour vous servir ; nous vous en supplions, exaucez-nous.
 
Que vous daigniez humilier les ennemis de la Saint Eglise ; nous vous en supplions, exaucez-nous.
(on asperge d’eau bénite l’endroit où l’on se trouve)

 
(Imprimatur, Paris, le 15 juin 1922.+ Louis, Card. Dubois, Archevêque de Paris)  Sa Sainteté le Pape Léon XIII