Retour à la page des mises à jour   -    Index   Index par thèmes   -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org
Apparitions de Manduria (Italie du sud)

Pour en savoir plus : www.parvis.ch / Stella Maris/

En 1992, la Vierge Marie s’est manifestée à Debora, une jeune fille de la ville de Manduria (Italie). Parfois Jésus et Marie lui apparaissent accompagnés d’anges ou de saints. Parmi ceux-ci il y a saint François d’Assise, le bienheureux Padre Pio, sainte Jeanne D’Arc, sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, son ange gardien (Fidemile), l’archange Michel, et l’archange Uriel.


Aujourd’hui je désire que vous m’écoutiez sérieusement pour que (la banalisation) du mensonge et du meurtre (sous toutes ses formes) ne vous tyrannisent pas au-delà d’une décennie.

Message de la Vierge de l’Eucharistie à Debora, à Manduria le 12 décembre 2010

Debora : « La lueur de la lumière me pousse à sortir du sommeil après une journée et une semaine fatigantes. Dès que j’ouvre les yeux, je comprends qu’une grâce est sur le point d’arriver. Je ne réussis encore pas à percevoir quelqu’un parmi les lueurs des chaudes et intenses couleurs, mais j’entends clairement une suave mélodie accompagnée de voix indéfinissables qui proviennent du cœur de la colonne lumineuse.

Il y a ensuite un long silence; je perçois un bruissement de vêtements. Je prends mon rosaire et pendant que je l’égrène, une brèche s’ouvre [dans le ciel]. C’est impossible de vous décrire la rapidité avec laquelle les nuages se fendent. Un suave parfum de fleurs mêlé d’encens précède la silhouette de la douce Dame. Elle est vêtue de blanc et porte un manteau fixé avec une chaîne qui lui marque le cou ; le manteau est bleu clair, déchiré, sale et comme taché de sang. Le visage de la douce Dame est marqué par une grande tristesse. Elle m’a demandé de prier avec Elle à deux intentions particulières qui concernent les péchés contre deux commandements de Dieu.

Je transcris la partie du message que je peux faire connaître. Le reste, je devrai le garder dans mon cœur pour un temps déterminé.

«(…) Chers enfants, mes enfants, je prie et j’intercède pour que vous réussissiez à percevoir la lumière de Mon Fils dans l’obscurité de votre temps.
Son amour pour chacun de vous est si grand qu’il m’a envoyée pour vous donner l’espérance que vous avez perdue. Si Babel est partout édifié, cela provient de nombreux et graves péchés qui alourdissent la sainte Justice.

Aujourd’hui je désire que vous m’écoutiez sérieusement pour que (la banalisation) du mensonge et du meurtre (sous toutes ses formes) ne vous tyrannisent pas au-delà d’une décennie.

Le Seigneur ne vous a pas abandonnés et pour cela, chers enfants, répondez avec bonté et confiance,
parce qu’Il peut vous éviter un terrible châtiment qui pourrait survenir dans les mois prochains. Si seulement on avait prêté attention à la prière de mes larmes ! Ne refusez pas mon aide et priez, réparez, offrez beaucoup pour ceux qui répandent le mal en incitant (les autres) à juger.

Je viens, chers enfants, pour appeler le plus grand nombre d’âmes au salut et je crains pour ceux qui tournent en dérision mes paroles et ne veulent pas changer de vie. »

D. : J’éprouve de la douleur et je pleure en pensant à mon pays que j’aime, à ceux qui n’ont pas cru à cause des motifs qui leur ont été donnés.

« Ne vous attristez pas, chers enfants, et tenez votre cœur ouvert à Dieu, parce qu’Il vous pardonne et accepte vos sacrifices.
Un signe sera bientôt donné… »

(Elle bouge les bras ; le manteau est maintenu sur les épaules mais ouvert vers le bas, il se referme et se rouvre par trois fois).

« Mes enfants, pas maintenant, mais à la fin, l’Esprit Saint confirmera mon passage dans ce lieu aussi et vous vous réjouirez d’avoir accepté mon message. A bientôt. Au revoir ».

www.giovanipromanduria.org (traduction Stella Maris)


Message du 23 juin 2002

La Vierge Très Sainte s’approche lentement vers moi. Elle salue avec la louange à Jésus. Puis, après un signe de tête, Elle commence à parler très doucement.

"Chers enfants, Je désire vous appeler à nouveau à la sérénité parce qu’il faut que vous soyez capables de supporter toutes les épreuves qui surviennent dans votre milieu.

Mes enfants, vous avez reçu un appel important à garder la paix dans votre coeur et à poursuivre l’accomplissement total de mon dessein. Jésus, Mon Fils, prend soin d’une manière spéciale de l’Oeuvre qui vous révèle tout de Son grand amour! Aujourd’hui, Je veux vous inviter à M’obéir en cherchant à vivre concrètement à chaque jour ce que vous énoncez par vos lèvres. Je vous disais qu’il y aurait eu une année de grâce et que, pour quelques-uns d’entre vous, commencerait une nouvelle expérience de vie car la confiance du Créateur est très grande dans les créatures que Lui-même appelle!

Depuis que J’apparais au jardin des oliviers, mon invitation à la prière, et encore plus à la réparation, a été le coeur de tout le Message que Je voulais vous communiquer.
Désormais votre plus grand travail est de témoigner, à vos enfants et aux personnes que vous rencontrez, de combien vous M’êtes chers, et comment on peut, en toute simplicité, soutenir l’Église en devenant les serviteurs vigilants et adorateurs du Très Saint Sacrement.

Ayez confiance car Jésus guérit toutes les blessures que vous avez reçues pour toutes sortes de raisons! Du Coeur Sacré de Mon fils, déborde une immense Miséricorde; laissez votre avenir se construire à travers l’intime amitié que vous avez avec Lui.

Je voudrais cependant que vous compreniez combien Je suis triste de vous voir écouter, même si c’est indirectement, le faux jugement du monde, lequel vous rend tristes, vous décourage et vous enseigne un langage que Dieu réprouve.

C’est pourquoi Je désire de vous à l’avenir un abandon authentique, et Je vous bénis si cet abandon devient votre désir à vous aussi. Il n’est rien de votre cheminement que Je ne vois pas… donc, changez votre coeur, ou bien vous comprendrez trop tard le don que vous avez reçu avec prédilection.

Je vous suis particulièrment proche pour vous faire garder votre consécration jusqu’à la fin.

À bientôt, car Je n’ai pas encore fini de vous parler. "

(Paroles omises)
(Je L’honore avec le signe de croix pour L’accompagner dans son départ.)


Message du 23 mai 2002

La Très Sainte Mère arrive dans une puissance fulgurante de lumière, et à mesure qu'Elle s'approche, il m'est plus facile d'admirer la brillance de Ses yeux. Elle me salue avec un noble signe de tête.

«Loué soit Jésus Christ !

Très chers enfants, Je vous salue aujourd'hui et vous remercie spécialement pour ce que vous avez maintenant à supporter et que vous dépassez avec patience et prière.

C'est précisément de cette manière que vous M'aidez à vous protéger de ce que Satan projette pour vous faire rejeter l'Oeuvre que le Seigneur a préparée pour vous !
Mes petits, allez de l'avant avec confiance, car ce que vous offrez selon Mes intentions apportera au monde entier un grand réconfort.

Je désire que vous atteigniez une pleine conscience du comment Jésus vous laisse libres d'expérimenter Son Amour pendant le temps que Je suis avec vous.

Je vous exhorte à prier pour les trahisons et les infidélités de ceux qui n'ont pas voulu ou qui ne se sont pas mis en peine de suivre Mon Message. Il n'y a pas de plus grand glaive qui donne autant de douleur à Mon Coeur, lequel est tout ouvert pour vous accorder des bienfaits et des guérisons venant de la Miséricorde Divine.

Parlez et oeuvrez dans la bénédiction que Dieu vous envoie à travers Moi,
Moi qui vous invite à
ne pas donner d'importance à ce qui peut vous arriver de la malveillance et de la grande froideur des coeurs des pécheurs.

Ce soir, Je suis venue pour vous dire: vivez l'onction et aidez l'Église à discerner les dons du Ciel, et avec ceux-ci à soutenir la grande bataille contre les forces infernales qui cherchent à faire périr et à détruire la famille humaine. J'attends de vous, surtout maintenant, ces fruits que vous avez promis d'obtenir de Jésus par l'intercession de Mes pleurs.

Ces larmes ne cessent de tomber comme des perles d'amour et de paix.

Une grande ruine est proche, mais vous, avec simplicité et foi, vous M'aiderez à intercéder pour guérir les coeurs esclaves de l'athéisme.

Il y aura plusieurs changements et se réaliseront quelques-unes des choses que Je vous ai révélées.

Que les enfants de Dieu demeurent dans Sa joie et qu'ils se réjouissent de connaître Son langage et Sa fidélité, ce qui est un cadeau pour ceux qui Le cherchent.
Maintenant restez en silence et occupez-vous de ce que Je vous ai dit: bientôt vos sacrifices se transformeront en de très grandes grâces. (MOTS OMIS) (au moment où Elle se prépare à partir, Elle trace dans l'air un signe de croix avec Sa main droite)

À bientôt. Paix et concorde pour Mon peuple.»


Message du 23 avril 2002

La Vierge très sainte resplendit dans un globe qui irradie partout de splendides couleurs. Son visage, très doux, laisse transparaître quelques préoccupations.

«Loué soit Jésus-Christ !
Chers enfants, en ce mois je désire vous inviter d'une manière toute spéciale à travailler et à prier, afin que le cœur endurci des hommes puisse vivre à nouveau dans la simplicité.

Satan a des projets néfastes pour vous faire perdre l'espérance et vous rendre incapable d'aimer. Offrez au Seigneur vos afflictions et Lui, guérira vos plaies provenant de ceux qui, en vous, ne cherchent que des avantages matériels. Vous êtes mes enfants, ces petites fleurs que je dois présenter au Très-Haut.
Je prendrai votre défense pour que Satan ne vous incite pas à répondre aux provocations qui vous viennent de près comme de loin !

Je vous demande de vous donner sans réserve au Seigneur du pardon et de l'amour.
Ceci vous permettra de n'être pas troublés par les contradictions que vous rencontrez.

De mon Cœur de mère, terre de votre réconfort, je fais couler, par volonté de mon Fils Jésus, des fleuves d'Huile pour que ce qui en vous est négatif devienne motif de remerciement à Dieu.

En ces heures, Il veut que vous fassiez l'expérience de l'épreuve.

A la fin, qui aura cru et aimé la prière et lutté contre la vanité, aura compris l'importance du grand don de l'Œuvre d'Amour pour l'humanité.

Un jour je vous ai dit que les ténèbres étaient en train de prendre possession de beaucoup d'âmes, surtout par la fausse foi qui affirme ne pas être concernés par un vrai esprit de conversion.

Vous, ne suivez pas cette logique parce que vous êtes des enfants du Dieu de Lumière. Plusieurs s'éloigneront encore, parce qu'ils n'ont pas su et voulu méditer les messages transmis, mais j'en appelerai d'autres pour que la réalité du cœur triomphe avant qu'on ne regrette ces instants de grâces et de miséricorde.

Je vous invite à me répondre par des actes de réparations, afin que ceux qui recevront des souffrances physiques deviennent conscients que le Seigneur désire uniquement votre joie et votre liberté.

Ayez le courage de fuir les tentations de dépendance des autres pour que chacun réalise son propre appel.
De nouveau je me tourne vers les familles pour que le respect soit vainqueur et que l'égoïsme et la jalousie ne prévalent pas. Autrement, Jésus ne pourra pas réaliser le projet qu'il fait d'abord expérimenter individuellement, avant qu'il ne devienne une joie collective.

Au mois de mai ! A bientôt en mai! Je vous bénis tous! Fille aimée, construis avec Jésus, en acceptant les épines qui finissent par crucifier le cœur ; je manifesterai ainsi la vraie signification de mes larmes de sang…

Le temps de l'ultime secret approche et pour cela, il importe que tu sois forte et que tu te détaches de certaines âmes.


Message du 23 mars 2002

La douce Dame s'apprête à me parler après m'avoir indiqué à nouveau de faire le signe de la croix. Son sourire me donne beaucoup de joie et apaise la grande amertume que je porte dans mon cœur à cause de la dureté des créatures humaines.

"Que soit loué Jésus Christ !

Chers enfants,

Vous vous préparez à vivre intensément le cœur du Message que Je vous ai révélé et qui n'est pas encore terminé, et Je désire vous dire que l'objectif principal de Satan est de détruire l'Église catholique.

Je vous invite à avoir confiance dans le Cœur Eucharistique de Mon Fils qui vous demande de vivre votre appel au cœur de tout ce qui arrive. Tous ceux qui considéreront les épreuves que Dieu vous envoie devront glorifier Son Saint Nom, car Je suis proche de vous et ainsi vous, vous supportez avec une humble mais grande ouverture de cœur toutes les situations.

Chers enfants, vous qui avez connu l'Amour de Dieu en apprenant à suivre les Messages, sachez que même les plus petits sacrifices sont importants pour que Jésus puisse faire triompher Son grand dessein en faveur de l'église. Quiconque vous éloigne de la voie sûre de mon Cœur Immaculé et Douloureux vit de paroles vides, mais vous, continuer à travailler et à prier, à réparer et à témoigner de Ma bénédiction maternelle spéciale car vous avez reçu un grand don !

Chers enfants, à ce sujet, je voudrais que vous invoquiez surtout sur vous le Sang de Jésus afin d'éviter de vous faire prendre sans préparation quand Satan veut vous troubler à travers les choses quotidiennes ou à travers les créatures qui n'ont pas placé Dieu au-dessus de tout.

Priez, priez pour pouvoir réellement comprendre combien d'âmes Je continue à appeler auprès de Mon Oeuvre...Maintenant Je vous présente au Seigneur afin que, par vous, soient rejointes les personnes vivantes qui veulent vivre en profondeur leur vie spirituelle.

Je vous accompagnerai chaque jour et je prendrai soin de vous afin que votre bonne intention se transforme en une arme de grâce en faveur de l'humanité.

A bientôt, Au revoir, chers enfants..."
(Paroles omises)


Message du 23 février 2002

Un vent léger entre dans l'endroit où j'attends la Dame qui y arrive dans une profusion indicible de lumière.

«Que soit loué Jésus Christ !

Mes petits enfants, aujourd'hui, Je désire vous faire sentir toute Ma caresse de Mère pour que vous soyez forts et persévérants dans les missions qui vous sont confiées par le Dieu de l'Amour. Satan est acharné et emploie toutes ses forces pour empêcher Mes desseins qu'il voudrait raser au sol.

Chers enfants, à cause de cela, ne vous laissez pas abattre et renouvelez chaque jour votre acte de décision en disant : « Oui, je Te suivrai ! » Ayez beaucoup de patience avec ces créatures qui sont autour de vous et qui vivent dans les ténèbres. Soyez infatigables pour communiquer Mon Message de façon à ce qu'il soit rapidement connu. Bientôt, Je cesserai de vous envoyer Mes paroles, pour cette raison, Je M'adresse de manière spéciale à tous ceux que J’ai déjà appelés et qui se sont laissés guidés vers le projet que Dieu a sur ce lieu de grâce !

Venez à Mes pieds et n'hésitez pas à Me donner vos souffrances intimes, vos problèmes. Je serai votre refuge mais efforcez-vous de dépasser votre humanité qui vous rend las et fatigués à Mon service !

Mes petits enfants, Je vous guide durant ce temps du Carême afin que vous soyez forts pour transmettre votre expérience. Sachez que le Seigneur, à travers vous, travaillera et Se fera connaître.

Ne vous découragez pas sous le poids de vos faiblesses et laissez venir le temps propice pour vous en libérer ; (vous aurez alors) un cœur désencombré et disposé à un nouvel accueil.

Je vous prie de satisfaire Jésus dans les demandes qu'Il vous révèle à travers Moi. Je vous indique, de façon directe et indirecte, ce que vous devez faire ! Je prie pour la pleine réalisation du Message, ce qui vous montre combien vous êtes aimés par le Père .

J’ouvre Mon Manteau pour vous défendre des agressions de l'antique ennemi, mais c'est seulement quand vous comprendrez l'importance de vous engager à fond pour Mon Oeuvre d’Amour, que cette guerre perdra de son intensité. Priez ! Le Sang de Jésus et Mes Larmes vous défendront...

(Ma fille. ..Paroles omises) Rendez grâce à Dieu de M'avoir attendue et écoutée. À bientôt. Au revoir.»


Message du 23 janvier 2002

Pendant que j'attends la Dame, se répand d'abord une lueur et ensuite l'explosion des trois lampes. Finalement, admirant son doux visage, mon cœur et mon esprit s'y reposent.

"Que soit loué Jésus Christ !

Chers enfants, dans les temps qui vont suivre, Je viendrai pour vous demander de Me donner, à Moi et à Mon Divin Fils, plus de temps. C'est ainsi que vous comprendrez ce qui se passe autour de vous. Tous les jours, vous vous attristez des choses humaines et vous vous éloignez du cœur du Seigneur qui veut transformer vos préoccupations matérielles en miracles pour le bien. Je vous demande de vivre les mois qui vont suivre comme un temps spécial de grâce pour que chacun de vous découvre une fois de plus le chemin de sa propre sainteté. Si vous M'écoutez et si vous mettez Jésus qui est Vivant au cœur de votre existence, vous serez saints en étant porteurs du message que Je vous ai communiqué.

La Réparation en réalité fait partie du plan d'Amour de Dieu afin que vous ayez un avenir; cela, chers enfants, dépend beaucoup de chacun de vous, mais beaucoup n'écoutent pas et se font destructeurs de l'espérance ! Satan a réussi à augmenter la terreur et le désordre; ne lui donnez pas à nouveau la possibilité de vaincre. Vous avez besoin de la venue de l'Esprit Saint et, à travers vous, mes petits, qui êtes devenus les apôtres de Mes Messages, l'humanité retournera à la lumière. Permettez-Moi de vous remercier d'accepter de vous laisser changer spirituellement à travers le don de la souffrance et de l'humiliation. Chers enfants, vos peines sont les Miennes et le monde vous reconnaîtra par votre joie à supporter (la souffrance) et vous réfugiant sous Mon manteau."

Debora: Ô ma belle Dame, je ressens une grande solitude !

"Ce sera une année remplie de grâces ! En ces jours qui vous rappellent depuis combien de temps je suis avec vous (dix ans), le Seigneur accordera des faveurs extraordinaires et parmi elles, celle de comprendre pleinement la vocation reçue à l'intérieur de la grande Oeuvre suscitée par amour.

Je vous invite à la prière dans les familles; ne laissez pas s'éteindre la flamme de Mes Foyers que J'ai répandus dans le monde. La Vierge de l'Eucharistie vient pour renouveler votre vie. Commencez avec Moi une année de grâce et appelez (à Moi) Mes enfants, partout dispersés à cause du manque d'amour.

Je veux sauver le monde qui court un grave danger. Ensuite viendra le moment glorieux et solennel de l'action de grâce pour ce que vous aurez fait mais surtout pour ce que Jésus Eucharistie vous aura accordé. Soyez tous bénis, Mes enfants, car vous avez écouté le Message de ce temps: le Triomphe de l'Eucharistie

À bientôt ! Je vous bénis ! Acceptez tout ce qui arrive !"

(J'ai reçu d'autres communications et, après avoir fait le signe de croix, Elle, inclinant légèrement la tête sur la droite, m'a saluée en me souriant et m'a laissée dans la grande souffrance de la séparation.)


Message du 23 décembre 2001

La Mère du Seigneur arrive dans sa beauté, et je m’apprête à l’honorer avec le signe de la croix. Elle porte un manteau dont le tissu est composé de fils d’or très fins.

Mes chers fils, vous que j’aime tant, réjouissez-vous avec Moi pour que le monde se décide à choisir le Paradis. La situation que le Seigneur vous donne à vivre en ce moment ne doit pas vous rendre tristes ou malheureux. Votre frère Roberto, qui a vécu avec vous, et cela jusqu’à aujourd’hui, est maintenant rentré dans sa Famille du Ciel! Voilà pourquoi il est si important d’accueillir Mes Messages, de mettre à profit vos capacités, de vous laisser conduire en tout par Jésus.

Acceptez mes remerciements. Il s’agit du mystère de votre existence. Il n’est accessible pleinement qu’à l’Amour Éternel, mais vous, par vos bonnes dispositions, vous aidez vos frères à réaliser son importance. Je vous invite à chercher Dieu, à Le cherchez chaque jour, avec confiance et abandon. Grâce à mon intermédiaire les fils qui pénètrent là où on respire la Vérité immuable vous aideront, et beaucoup, à devenir vous aussi des consacrés dans la lumière.

Écoutez, mes enfants : Jésus vous aime et vous demande de continuer à Lui offrir ce que vous pouvez Lui offrir, car Il a pour vous un incompréhensible dessein de joie. Si vous faites de la place à Son amitié vous entendrez davantage son appel, et votre cœur deviendra sensible à ce qui vous est demandé à travers la croix, la souffrance, l’indigence.

Fils, je vous apporte Mon bien. Je vous offre la force de devenir des véhicules qui transportent Mon Message à l’Église et au monde. Ouvrez-vous à la recherche intérieure, celle que les Mages et les Bergers éveillés ont voulu satisfaire. Eux-mêmes, pour recevoir la richesse tout entière, ont épousé le renoncement. Venez rencontrer Jésus, venez-y par mon intermédiaire, vu que je suis l’Opératrice de son Parfait Vouloir.

Vous verrez plusieurs changements au cours de la prochaine année. Priez, et efforcez-vous d’aimer ce qui vous apparaîtra comme absurde et impossible. Là où l’espoir s’estompe faites renaître le soleil.

Je reviendrai parce que je désire tresser avec vous une couronne de réparation très parfumée. Merci, mes enfants. Comme Mère de Dieu, notre Dieu d’Amour, je vous bénis. Puissiez-vous Le glorifier jusqu’au terme de vos jours…

Que le «Credo» soit récité le jour du 24, à 24 heures, comme je vous l’ai appris. Je vous embrasse! À bientôt. (C’est la réponse qu’Elle donne à une de mes demandes).

manduria1.jpg (44131 octets)


Message du 8 décembre 2001

Dans la beauté d'une grande splendeur, j'admire le manteau royal, aujourd'hui de couleur verte, de la Dame. Je n'arrive pas à en voir la dernière partie car il est très long. Il est couvert d'étoiles, très petites et délicates.

Marie Très Sainte: «Que soit loué Jésus Christ !»

Debora: «Qu'Il reçoive toujours louange et honneur ! » (Je fais trois fois le signe de croix).

Marie Très Sainte. «Chers enfants, aujourd'hui, Je désire seulement vous rappeler que, dans Mon Coeur de Mère Immaculée, vous pouvez sans cesse trouver réconfort. Que retourne vers le ciel la lumière qui est sortie de ce lieu béni que Je garde par un privilège spécial de l'Esprit Saint. Accepter de prier veut dire entrer dans le projet de lumière que Dieu a établi pour votre joie complète ! À ce monde souffrant, je désire offrir Ma Présence pour que les familles retrouvent, dans la bonté et rectitude, la pureté du coeur qui s'est perdue.

Chers enfants, vous ne pouvez pas progresser si vous ne lisez pas dans Mon intervention ce "programme" qui est un bien nécessaire pour vous ouvrir et vous unir à l'Amour : "Ô Dieu, je cherche Ta Volonté !" Je peux vous protéger de tout mais pas de votre choix libre. Mes petits, préparez vos c?urs et ceux des personnes qui vous sont confiées, ne vous posez pas trop de questions, car Je vous ai déjà répété que vous avez été appelés à goûter des temps d'immense miséricorde, car le monde entier est immergé dans le péché de la façon la plus horrible.

Priez et vos âmes recevront vigueur car, surtout en ces temps-ci, s'accompliront les paroles que J'ai adressées à toute l'humanité. Je vous bénis et Je vous remercie pour les journées que vous vivez avec Jésus. Sachez que Lui, le Coeur Eucharistique de Miséricorde, à travers l'Église, demeure avec vous pour que vous ne voyiez pas, dans votre fragilité, un obstacle qui vous empêche de Le suivre et de Le recevoir dans le jardin de vos familles. Je vous invite, chers enfants, à poursuivre dans le don extraordinaire de l'imploration que Mon Fils reçoit à travers l'Oeuvre. Elle fera de vous des témoins petits mais forts de son immense Amour pour chacun de vous. Je demande à tous de M'invoquer comme l'Immaculée qui est la Vierge de l'Eucharistie, descendue vers vous avec l'Huile du candélabre qui est devant Dieu afin que Mon passage fasse reculer la nuit du mal. N'oubliez pas non plus qu'ici, à Manduria, Je vous ai confié la tâche spéciale de soutenir Mon Pape. Priez et annoncez afin que vous portiez à terme, à l'est comme à l'ouest, les tâches confiées...Maintenant prions ! À bientôt, à très bientôt, Mes chers petits !

(Après avoir prié un peu, Elle m'a parlé un instant des dernières souffrances que nous sommes en train de dépasser avec Son aide).


Message du 23 novembre 2001

La Belle Dame s'approche et je me rends compte de sa tristesse. Mais que Ses yeux sont doux reflétant sa miséricordieuse intervention. Dès son salut, Elle me transmet une paix indicible.

«Que soit loué Jésus Christ ! (Je fais trois fois le signe de croix avec mon chapelet)

Chers enfants, venez et serrez-vous contre Moi pour continuer à être disponibles. Soyez dans la joie quand vous vous soumettez avec humilité à toute épreuve physique ou morale que le Seigneur désire vous envoyer ! L'épreuve est une grâce incompréhensible. Vous dites être forts mais vous vous servez mal de mes messages en exaltant uniquement votre vain orgueil. Satan voit tout cela et profite de vos faiblesses pour jeter Mon Oeuvre par terre. Ne vous souillez pas d'une telle faute et priez pour pouvoir comprendre tout de suite si la situation dans laquelle vous vous trouvez met vos familles en danger. Je suis venue pour vous dire encore une fois que Je vous suis toute proche par Ma prière et Ma bénédiction maternelle.

Ne détruisez pas ce que J'ai réalisé avec beaucoup de sacrifices et stimulez votre volonté par des actes de foi responsables.

Chers enfants, l'humanité ne se rend pas compte du danger imminent et ne comprend pas que pour obtenir la vraie paix, il faut le pardon et la compréhension mutuelle. Tandis que la fureur de Satan trouble une grande quantité d'âmes, offrez vos vies à Jésus pour Mon Église qui traverse une phase décisive.

Mes petits, priez et réparer ; vous aussi Mes prêtres ! Dieu vous a secourus en vous donnant en ce lieu tout ce qu'il vous faut pour soutenir l'assaut du mal, spécialement contre l'Église catholique. Préparez-vous, en recevant plus souvent Jésus dans l'Eucharistie ; ainsi vous aurez la force de vaincre l'action néfaste qui continue en ce lieu...

Noël approche : qu'il soit le commencement d'un choix plus approfondi qui vous montre que vous avez besoin de changer ! Je suis préoccupée et Je vous appelle, chers enfants, à lire les signes de cette époque ! Cherchez à enseigner ceci aux plus petits en témoignant de votre amour pour Dieu lequel vous guide à travers Mes apparitions. Ne dites pas : "c'est difficile de prier", (persévérez) jusqu'à ce que vous ayez goûté à Sa puissance. La Vierge de l'Eucharistie ne vous abandonne pas mais, pour que Je vous préserve par Mon intercession, devenez dociles. Moi, Je ne peux pas vous forcer ! Remerciez Jésus pour ce merveilleux projet. Je désire aussi Le remercier pour vous, chers enfants, qui Me faites régner dans le monde entier !

Je reviendrai bientôt...Courage et persévérance.»


Message du 23 octobre 2001

Réparez, réparez, réparez!

La lumière m'environne et mon état d'intimes souffrances semble totalement m'abandonner. La Madone vient en portant sur ses bras un très long chapelet (de quinze dizaines) qui va d'une main à l'autre. Sur sa poitrine resplendit la flamme qui jaillit de l'Eucharistie.
Loué soit Jésus-Christ!


D.: Toujours! (Je me signe avec le chapelet aux points indiqués).

Marie: «Chers enfants, je vous accueille tous et vous remercie d'avoir répondu par la prière en ce lieu.
Ce moment-ci est difficile et vous savez que je réalise mon dessein à travers votre transformation, votre croissance spirituelle, votre conversion concrète. Je désire que chacun de vous transmette avec la vie le message de réparation! Je vous ai invités, en ce mois si cher à mon Cœur, et je voudrais que vous offriez de nombreux sacrifices pour la paix et pour l'Eglise. Adorez Jésus parce que Satan veut se servir des âmes qui œuvrent pour la chute de la fidélité et pour l'échec du renouveau que j'ai déjà introduit. Je désire aussi vous dire que le Seigneur vous aime et vous guide à travers les épreuves: acceptez que mon divin Fils vous appelle à une offrande totale, même si vous souffrez beaucoup. Ce n'est que de cette façon que vous atteindrez le but que je continue de vous indiquer. Ne vous laissez pas agiter par la tempête en furie ; je suis là pour protéger le monde; votre prière en famille, offerte à mes intentions, brisera les chaînes de la haine et de la discorde: les deux "secrets" de Satan qui vous contraignent à ne pas procéder au renouvellement de l'Esprit.
Si je vous ai déjà mille fois répété de prier le rosaire avec l'invocation puissante à mes larmes, aujourd'hui je vous dis: Réparez, réparez, réparez!
Comprenez que Satan veut la destruction de mon projet qui a sa pleine réalisation à Manduria; si vous m'obéissez, je vous promets de réveiller les cœurs les plus endurcis et d'incendier d'amour toutes les paroisses. Jeûnez pour les prêtres, mais ne les jugez pas! Prenez des forces en méditant la Sainte Ecriture! Eloignez l'avènement possible d'un secret que je désire transformer, en partie grâce à votre acceptation. Les ténèbres vous harcèlent, mais si vous retrouvez la ferveur que vous aviez les premiers mois de mes apparitions, vous verrez de grands prodiges.»

D.: Je ne peux rien révéler d'autre que ce que j'ai entendu. A ce moment, la Madone fait un signe de croix aux quatre points cardinaux.

Marie: «Courage, ma fille, sur le chemin de l'espoir parce que je bénis et conduis ceux qui seront à tes côtés pour des missions diverses et spéciales. Apprends-leur à offrir chaque souffrance pour que soit évité que le sang innocent soit versé avant que l'Esprit Saint ne se révèle totalement. Je vous bénis dans le Cœur transpercé de Jésus-Eucharistie… Que mon image trouve un endroit dans chaque famille; l'onction sera l'armure. A bientôt… A bientôt… A bientôt si vous dites: Amen!»

D.:
Ainsi elle disparaît de ma vue.


Message du 23 septembre 2001

Lorsque la Madone vient de là-haut, je me rends compte qu’elle est précédée de trois anges: saint Michel, saint Raphaël et je crois reconnaître mon cher ange Lechitiel.
La douceur de Marie me ravit et le tout me paraît être une douce mélodie.

«Loué soit Jésus-Christ! (Je fais les signes de croix habituels aux points qui m’ont été indiqués),

Chers enfants, Soyez les bienvenus, parce que c’est le grand temps de la réparation, de la prière, de la conversion. Je suis en peine parce que le monde ne veut pas la paix et vous ne désirez même pas avoir une vie remplie de Dieu. Remerciez le Seigneur de ce que vous avez reçu de Lui et pénétrez toujours davantage au cœur de la réalisation de mon Message. Ne parlez pas de ce que je peux faire à cause de mon invitation; les paroles, chers enfants, ne servent pas à changer la situation, mais le Rosaire peut accomplir cela!

Je désire que le monde sache que, comme Source d’huile sainte de l’onction pérenne, je suis invitée par Dieu à tous vous bénir et à vous faire voir le vrai visage de Satan.
Je suis Celle qui accompagne le peuple de Dieu des deux Alliances et même si vous n’êtes pas capables d’en comprendre la signification je sais que vous êtes capables de vaincre vos misères par les sacrifices que je vous demande.

Voyez ! Saint Michel est ici pour vous réconforter avec l’huile Sainte. Saint Raphaël guidera tous les médecins auxquels vous êtes confiés par mon Fils Jésus pour votre purification. Saint Lechitiel est un grand ami, parce que c’est lui qui ouvre le cœur de ceux qui sont victimes du désespoir.
Chers enfants, que ce que je vous ai dit devienne espérance parce qu’un jour chacun récoltera concrètement tout le fruit de son travail pour la vie éternelle. Changez, mes enfants, parce que vous travaillez beaucoup pour vous-mêmes et pour le monde, mais ceci ne porte pas la paix dans vos familles! Soyez forts dans les tribulations que vous êtes en train d’expérimenter. Je demeure dans chaque cœur qui veut se faire guider. Merci, mes enfants, parce que vous retournerez à la prière et à la réparation pour le Cœur de Jésus, offensé en tout et en tous. Priez, car le Malin veut encore faire boucoup souffrir l’humanité. Silencieusement, prions maintenant ensemble, puis...
Au revoir, à bientôt!

(La Madone a fait monter spontanément une prière pour le salut du monde et pour éloigner toute menace de guerre. Elle a fait quelques allusions sur le voyage du Pape au Kasakstan, mais je ne peux en dire de plus.)

Note
1) Nous savons que saint Michel est le Patron du sacramental de l’huile sainte.


Message du 23 août 2001

Quelle joie intime ressent mon cœur lorsque se manifestent les trois lumières annonçant l’arrivée de la Madone!
«Loué sois Jésus-Christ!
Debora: Tandis que je répondais en traçant trois signes de croix, comme il me fut enseigné, Marie dit:
«Chers enfants, je vous remercie d’être venus pour transmettre mon message et pour accueillir la mission que Dieu vous a confiée! L’amour que vous me manifestez est important pour que je puisse vous montrer dans le détail les desseins de Jésus sur ce monde plongé dans un hiver rigoureux. Comme Mère, je mets en garde ceux qui rendent pénible et difficile mon cheminement jusqu’aux âmes que j’ai appelées d’une manière spéciale.
J’exhorte ceux qui se sont rendus disponibles pour collaborer avec moi à prendre en considération les pièges de Satan, lequel est en embuscade pour détruire la fleur la plus belle de mon Mouvement d’Amour, à peine éclose.
Mes enfants, vous ne comprenez pas que vivre avec moi l’expérience du Foyer de prière, comme communauté qui grandit, éduquée à accueillir l’appel du Seigneur, est un très grand don! C’est pourquoi je vous demande de m’obéir en me suivant pas à pas, même si cela vous demande un sacrifice. Priez continuellement, pour qu’on parvienne à accueillir avec honnêteté et esprit de conversion ce que je vous ai demandé. Ainsi vous ne donnerez pas à Satan la possibilité de pendre le dessus, à cause de vos faiblesses et de vos égoïsmes individuels.
Je vous “signe” attentivement et me charge de vos problèmes. En échange, repartez joyeux et reconnaissants de ce lieu où je vous invite à consoler Jésus Eucharistique, présent dans des églises trop souvent abandonnées. Ne vous attristez pas à cause de vos souffrances puisque je vous aiderai à les supporter, mais vous, faites l’onction(1) comme acte de donation pure et simple.
Mes enfants, ne restez pas dans le brouillard, car vous vous soustrayez aux irradiations de mon cœur, promotteur de mon Œuvre d’Amour. C’est moi-même qui ai formé ceux qui ont œuvré jusqu’à ce jour.
Accueillez toute critique et ne jugez pas parce que nombre de ceux qui s’ouvriront à Moi, qui suis la Vierge de l’Eucharistie, recevront des grâces merveilleuses. Maintenant, venez près de moi et ressentez l’ardeur de mon amour qui s’étend jusqu’aux peuples les plus lointains.
Je vous bénis maternellement.»
(A ce moment, elle se soustrait à ma vue en vue en partant sur ma droite)

1) Avec l’huile bénie jaillie de ses larmes, aujourd'hui connue et diffusée dans le monde entier.


Message du 23 juillet 2001

La Madone arrive dans la lumière; elle me fait vivre une expérience nouvelle; je vois s'irradier une multitude de couleurs qui partent de l'arrière de ses épaules vers l'extérieur.

Loué soit Jésus-Christ! (La Vierge m'invite à faire les trois signes de croix).
Chers enfants, je suis proche de vous pour que vous ayez la force d'offrir vos souffrances au Très-Haut, de sorte qu'elles puissent se transformer en grâce et en dons pour vous-même et pour vos frères.
Je désire que mes messages vous invitent surtout à méditer les Saintes Ecritures pour vivre ces temps-ci et en saisir les mutations.
Mes enfants, acceptez ce que je fais au Nom de Jésus pour que le fruit du triomphe de la foi et de la paix vienne vite.
Mon divin Fils a préparé pour le monde une voie spéciale par la réconciliation et la réparation à travers ces apparitions qui permettent à l'Esprit Saint de vous guider avec une plus grande facilité.
Je vous prie, mes enfants, de saisir l'aspect le plus profond de la tendresse de Dieu pour vos familles et de réfléchir sur les possibilités qu'il vous offre par mon intervention. Demandez au Seigneur de vous éclairer lorsque les blessures passées, dues aux péchés, vous ont endurci le cour et ont éteint votre amour: Vous sentirez une main délicate qui fera renaître l'espérance et le désir de vivre la Parole de Dieu.
Chers enfants, Jésus vous connaît et vous comprend, mais vous, vous devez comprendre que votre guérison ne peut dépendre seulement d'un besoin matériel! Sanctifier le Nom de Dieu dans vos familles où je rentre en apportant ma bénédiction; laissez s'illuminer la nuit de la foi de ces temps-ci, par la prière des Foyers que je désire moi-même diriger et protéger.
Enfants qui êtes jeunes, donnez-moi une réponse positive, pleine d'ouverture, pour que vous soyez prêts à accueillir la vie et ses difficultés, sachant que le Christ Seigneur est votre futur à construire.

Chers enfants, abandonnez le péché et unissez-vous au Seigneur pour toujours. Sans lui, l'humanité court à sa fin, à la mort, à la douleur du désespoir!
Je vous remercie de m'être proche et j'attends que vous fassiez connaître aux autres ce chemin de conversion. A bientôt. Je vous remercie.
Sachez que je continue de bénir les «œuvres» qui portent mes titres, afin que la grande réparation augmente.


Message du 23 Juin 2001

Chers enfants, si vous ne jouissez pas du don de ma présence c’est à cause de l’insuffisance de votre confiance dans la prière et dans le message eucharistique que je vous ai envoyé.

Chers enfants, je veux vous inviter à retrouver la sérénité dans le Cœur ardent de mon divin Fils parce que le malin joue avec vos âmes et les pousse dans des situations sans issue. Je vous répète encore que Satan ne vous abandonnera pas jusqu’à ce qu’il vous voit décidés pour le chemin de la sainteté.

Beaucoup parmi vous, chers enfants, n’avez pas la force de refuser la vie de péché. C’est pourquoi les sacrifices que vous faites en faveur des choses du monde, vieillissent vos corps et endommagent vos esprits.
Pourquoi, chers enfants, ne me permettez-vous pas de vous aider et pourquoi persévérez-vous en eaux troubles? Quand vous aurez fait un pas dans ma direction je serai prête à vous protéger de tout assaut infernal; jusque-là, vous avoir dans mon Cœur restera un désir !

Sachez que je viens ici pour vous approcher de Jésus, votre insurpassable ami, et pour cela je vous dis: rassemblez-vous en prière tous les jours, où que vous vous trouviez.

Si je vous dis « réparez ! », cela signifie que telle est la route à suivre pour accueillir la propre croix avec amour, mais vous êtes trop superficiels et bien vite vous vous tournez ailleurs.

Chers enfants, Jésus vous aime tellement et il est disposé à vous offrir son pardon. Si vous voulez les grâces, vivez comme je vous le recommande ; ne perdez plus de temps, parce que je ne pourrai pas toujours vous parler !
Je prie pour vous; vous, priez d’une manière toute spéciale pour ces «étoiles» qui sont tombées, afin qu’elles soient de nouveau guidées vers le Dieu d’Amour.
A bientôt parce que je dois retourner auprès de ceux parmi mes enfants qui ont choisi de me faire triompher.
(Tout se termine ainsi).


Message du 23 mai 2001

Les trois lumières m’appellent à me préparer à la céleste rencontre.
La Madone porte un vêtement blanc et un manteau doré qui ondoie sous l’action d’un vent léger et frais.

«Loué soit Jésus-Christ!
Chers enfants, recevez le message de Dieu qui vous apprend sa sainte Volonté pour que vos cœurs puissent s’enrichir de grâces. Tout comme les fleurs qui éclosent ce mois-ci dans toute leur beauté, je vous donne mon Cœur de Mère pour que vous compreniez que seul un cheminement sérieux peut rendre votre temps heureux.
C’est pourquoi, chers enfants, dans la mesure avec laquelle vous accueillez le Seigneur tout en faisant participer les autres, vous récolterez pleinement les fruits de mes œuvres et de mes paroles.
Priez, réparez, chantez ! Jésus est content quand vous faites tout pour son amour et pour sa gloire. Aujourd’hui, parmi mes enfants qui écoutent, il y a deux catégories. Les premiers comme les seconds ont ensemble les mêmes sentiments et nourrissent le pieux désir de collaborer avec moi. Quand survient la souffrance, les premiers se préparent dans la prière, tandis que les seconds, tout en voulant m’aider, ne prient pas, ne demandent pas pardon, perdent la ferveur et éprouvent un sentiment d’égarement.
Je vous invite à vous recueillir souvent dans la prière, parce que Satan est fort! Chers enfants, je vous exhorte en vue du salut. Mettez de côté toutes les choses qui ne répondent pas à l’appel de mon Divin Fils. Que de choses inutiles vous retenez pour importantes.
Du Ciel, le Seigneur vous enverra de nombreux dons ; accueillez-les en réalisant les projets qu’Il a commencé ici. Les cœurs, les nations, attendent de recevoir le vrai esprit de réparation qui conduit nécessairement à l’adoration du Dieu vivant et agissant dans l’Eucharistie… Je ne vous dirai rien d’autre. Soyez sereins et désireux de transmettre ce que je vous dis, en le vivant d’abord dans vos familles.
A bientôt, si vous poursuivez dans l’obéissance.
(La sainte Vierge a dans les mains des roses qu’elle élève vers le ciel en signe d’offrande. Leurs pétales retombent devant moi. Durant l’apparition elle m’a demandé de m’incliner pour faire plusieurs signes de Croix en réparation de l’Amour trinitaire outragé.)


Message du 23 avril 2001

La Dame belle comme la lune et brillante comme le soleil apparaît au milieu de nous. Moi, comme toujours, je fais trois signes de croix.
«Loué soit Jésus-Christ!
Chers enfants, continuez à lutter avec force contre tout ce qui porte préjudice à votre cheminement intérieur.
Le monde désire le dialogue, mais celui-ci ne peut s’instaurer qu’à travers la prière et en mille occasions par le moyen de la Réparation. De ce lieu, je vous protège et par le message depuis longtemps je vous invite à découvrir la vraie raison de ma venue.
Chers enfants, vous comprenez que Satan crée d’énormes difficultés pour vous détourner de la vérité. C’est pourquoi n’abandonnez pas la voie que je vous ai montrée. Jésus, mon Fils, vous offre l’immense possibilité de changer de vie et, à travers mes paroles, vous sentez son Cour plus proche de vous et vous réalisez plus promptement sa Volonté.
Je vous aime, chers enfants, et pour l’amour que je vous porte, je continue à vous inviter. Mon intercession en votre faveur ne peut s’interrompre, pas même quand vous n’acceptez pas mon aide.
Priez et réparez! Jésus est beaucoup abandonné dans le sacrement de l’Eucharistie: Toujours, il vous attend…
Je vous répète de ne pas avoir peur. Au fur et à mesure vous recevrez une joie spéciale, même en supportant des épreuves. Je désire que chacun comprenne que quiconque m’accueille dans sa vie a déjà un lien avec le Ciel…
Mais préparez-vous, chers enfants, pour que le mois qui vient soit plein de lumière.
Afin que votre témoignage se transforme en certitude, priez tous les jours pour ceux qui ont décidé de vivre éloignés du Seigneur… Que mon Mouvement, pleinement abandonné comme un enfant entre mes mains, aille de l’avant…
A bientôt!»


Message du 23 mars 2001

La T.S. Vierge: «Loué soit Jésus-Christ!
Debora: Qu’il soit toujours loué!
La T.S. Vierge: Chers enfants, priez et réparez surtout pendant ce Carême et vous recevrez davantage de force grâce au Sang de Jésus.
Je désire que dans ce coin du monde vous retrouviez la prière personnelle.
Ce soir encore je fus envoyée parce que le Seigneur connaît le mal qui vous menace et veut sa défaite à travers votre changement de vie.
En son temps(1) j’avais fixé la fin des apparitions pour ce jour-ci, mais en regardant ceux qui se sont engagés à pratiquer ce que demande mon Message, j’ai décidé, en accord avec mon Fils, de continuer à être parmi vous d’une manière spéciale et unique. Je suis un peu peinée en voyant qu’une partie seulement de ceux auxquels mon message parvient satisfont mes demandes. Vous avez été informés que pour que les familles bénéficient de l’harmonie et de la paix, la “Vierge de l’Eucharistie” doit régner en elles.
Mes enfants, pourquoi ne parvenez-vous pas à comprendre que cette heure-ci est vraiment importante pour moi? Vous avez ici une grande vasque qui vous rappelle la purification et vous appelle à la pénitence; aussi, n’agissez pas comme si vous faisiez des actes routiniers, privés d’amour.
De cette petite “Oasis de réparation”, priez, mes enfants, car moi aussi je prie mon cher Jésus de guérir toutes vos plaies!
Priez pour les prêtres; ils doivent accomplir une mission spéciale dans les temps actuels.
Priez, pour que l’unité puisse les unir, main dans la main, comme je vous ai étroitement liés à mon Cœur de Corédemptrice et pour que vous aussi vous soyez un soutien pour les créatures qui viennent ici.
Soyez proches de ceux qui souffrent et faites en sorte que s’amplifie le message de la réparation! C’est ainsi que Dieu veut se manifester au monde! Courage en tout! Si vous n’accomplissez pas les promesses que vous m’avez faites, cela signifie un manque de prière et de réparation.
Je vous bénis, mes enfants, et vous accompagne pour un autre mois. A bientôt! Au revoir! Ne craignez rien. Je vous ai promis ma protection. Ne manquez donc pas de confiance, parce que vous décevriez le Seigneur. Je vous aime beaucoup!»


Message du 23 février 2001

«Loué soit Jésus-Christ!
Chers enfants, avec quelle angoisse je vous ai suivis durant la prière, car le temps qui vous est donné est certes une période comblée de Miséricorde, mais aussi pleine de périls. Priez, priez pour le salut du monde et pour la réalisation de l’Oeuvre que j’ai voulue ici; Satan veut éteindre la lumière de l’espérance dans vos cœurs.
Mes enfants, pourquoi restez-vous en si grand nombre encore tièdes si moi je suis au milieu de vous d’une manière toute spéciale? Le Seigneur Tout-Puissant m’a invitée à stimuler votre vie intérieure et à la faire devenir voie de salut.
Pourquoi êtes-vous tristes? Je suis avec vous, pour que vous puissiez vous réjouir en mon Fils Jésus, lequel descend parmi vous à travers la Sainte Présence eucharistique.
Ecoutez, mes enfants: Si vous ne concrétisez pas en priorité le message de la réparation vous ne découvrirez pas le grand don de la liberté que Dieu vous a accordé avec un amour de Père.
J’ai demandé plus d’une fois d’accueillir les Foyers de la prière et de l’unité familiale et ceux qui ont accepté mon invitation ont relevé la nécessité de les maintenir ardents. Je vous invite à comprendre cette grâce que je vous ai concédée à Manduria; bien vite viendra l’heure durant laquelle on regrettera avec grande douleur.
Maintenant, chers enfants, je vous prie de méditer sur le choix de la conversion personnelle, sinon je ne vous donnerai plus de messages!
Je désire vous rassembler tous ici les 23 du mois, afin que chacun de vous procède selon le programme établi par Dieu, mais il n’est pas possible de devenir apôtres et serviteurs sans vivre vraiment ce que je continue à vous révéler.
Permettez à mon Cœur Immaculé de triompher en vous et vous serez heureux… Venez auprès de ma statue, parce que par le moyen des lacrymations de l’huile de la libération, je vous bénirai.
A bientôt!
Mon message n’est pas encore terminé et toi, ma fille…
Confessez-vous au plus vite, mes enfants, et demandez pardon pour chaque péché, afin que le Malin soit désarmé.
Je vous remercie de m’avoir écoutée.
(La Madone était sérieuse et son visage paraissait triste. Elle est restée un peu de temps avec moi.)


Message du 23 janvier 2001

«Loué soit Jésus-Christ!
Chers enfants, nous sommes entrés dans un temps nouveau et celui-ci nécessite une réévangélisation. Cela signifie que j’attends de vous un sérieux engagement et un abandon total en acceptant quelque sacrifice ou quelque maladie que ce soit.
Je suis ici pour démontrer que Dieu récompense tout ce que vous faites par amour de lui et aussi pour que le monde reconnaisse la famille, bien qu’encore fragile, qu’Il s’est choisie en ce lieu.
Chers enfants, ne vous laissez pas décourager par les plus petites choses que Satan trame contre vous. Je vous invite à donner davantage d’importance à la prière, ayant bien en mains mon Rosaire et mes messages. Vous avez bien compris que je vous aime; aussi ne faites jamais de comparaison avec les choses que vous laissez et qui appartiennent au monde. Vous avez été préparés par la pénitence et le jeûne et Jésus comble de grandes grâces ceux qui se joignent à mon œuvre, mais enseignez avec patience également aux autres tout ce que je vous ai dit. Regardez vers l’avant: le Ciel vous attend.
De même que je désire tous vous bénir, je vous adresse un appel angoissé, vous invitant à changer votre cœur selon mes intentions, parce qu’à cause de l’égoïsme et avec ses propres “vérités” on fait obstacle à mon intervention, en donnant une importance majeure aux choses d’ici-bas.
Chers enfants, faites un choix! Aujourd’hui, décidez de collaborer dans mon Armée et placez-vous docilement sous mon manteau.
Durant ce temps qui s’ouvre devant vous, Dieu devra avoir le première place dans votre vie de chaque jour, dans le travail et dans la famille. Vous avez été appelés à faire œuvre de réparation, parce que c’est la plus belle fleur qui engendre l’amour et le fait triompher.
Courage, mes enfants! Dieu ne vous refusera pas la récompense qu’Il vous a promise.
Parce que le Seigneur accomplira de grandes choses à travers mon intervention, restez dans l’humilité, en étant ancrés à Jésus Eucharistie. Souvenez-vous toutefois que le Saint Esprit ne s’impose pas! A bientôt!»


foire.jpg (8513 octets)

---