Retour à la page des mises à jour   -    Index   Index par thèmes  -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org
Derniers messages du Ciel donnés à Carole Ameche
------------------------------------------------------------------------
Pour lire les anciens messages : 4  2  3  1 

Le 22 juillet 2013, aux environs de 1h30, Carol Ameche est décédée d'une attaque cardiaque massive, Don, son époux étant à ses côtés.
-------------------------------------------
Carole Ameche et son mari, Don, sont membres de la paroisse de Ste-Maria Goretti à Scottsdale, Arizona, (USA), depuis 1981.

Durant les quatorze dernières années, Carole a donné des entretiens dans plusieurs parties du pays, encourageant les groupes de prière à se préparer pour de grands changements qui doivent arriver dans nos vies et dans notre monde. Carole reçoit des locutions intérieures depuis 1992 et partage depuis cinq ans avec des individus où des groupes de prière, des paroles venant de Dieu le Père, Jésus, l'Esprit Saint ou Notre Sainte Mère.
Depuis quatorze ans, le Père Elmer Torborg d’Holdingford au Minnesota et Mesa en Arizona, discerne soigneusement dans la prière, tous les messages de Madame Carol Ameche. 

Je suis heureuse d'être libérée de toutes mes douleurs et limites du corps. J'étais tellement heureuse d'être accueillie par Jésus, Marie et mes défunts parents

Message de Carol Ameche via John Leary, daté du lundi 22 juillet 2013
(Ste Marie Magdeleine) - Reposez en paix Carol Ameche


Avis de décès :
le 22 juillet 2013, aux environs de 1h30, Carol Ameche est décédée d'une attaque cardiaque massive, Don, son époux étant à ses côtés. S'il vous plaît, ne l'oubliez pas dans vos prières, messes et communions, ainsi que sa famille. 

John : "Je me suis revu avec ma femme en train de faire un enregistrement de Carol Ameche, alors qu'elle nous donnait une parole de connaissance. Elle vient juste de décéder."

Carol Ameche : "Je suis heureuse que vous me permettiez de dire quelques mots. Je suis heureuse d'être libérée de toutes mes douleurs et limites du corps. J'étais tellement heureuse d'être accueillie par Jésus, Marie et mes défunts parents. Je sais que ma mort a été soudaine et pour certains un choc, mais maintenant Je peux continuer à prier pour vous tous. Je me suis sentie un peu triste de ne pouvoir en faire plus pour mon Jésus [sur terre].

J'aime tellement Don et ma famille sur la terre. Dites-leur, je vous prie, combien je les aime, et que je vais veiller sur eux. Jésus confirme les messages de la fin des temps qu'il a partagés avec Ses prophètes. Je vous remercie, Carol et John, pour tous les bons moments que nous avons eu ensembles. Lorsque nous pouvions partager notre foi et les messages les uns avec les autres, c'était comme si nous formions tous une grande famille, avec Jésus et Sa Sainte Mère.

J'ai eu un bref séjour au purgatoire, mais notre Sainte Mère a été généreuse avec moi en m'aidant à venir au Ciel. Elle a prié Son fils parce qu'elle sait combien je les ai aimés, Jésus et elle, sur la terre. Je vais attendre de vous retrouver tous au Ciel un jour, et vais soutenir votre consécration à Jésus en aidant les âmes à venir au Ciel."


Cette attente est bénéfique, autant pour toi que pour tous ceux qui écoutent Nos Paroles

Message de Jésus de la Miséricorde à Carol Ameche, en date du 27 avril 2011 (2
ème message), fête de la Divine Miséricorde

D’abord, priez Dieu en Le louant et Le remerciant chaque jour, avec un nouveau degré  d’abandon à l’Amour. Soyez doux et toujours  prévenants ! Je vous promets Mon aide et Ma force et le courage à jamais.

JE SUIS votre Jésus de la Miséricorde. Je suis plein de joie à cause de votre réussite et de votre persévérance. Vous aurez tous besoin de beaucoup de forces et de repos pour supporter la peine qui vient.

Répétez souvent, Mon peuple : «  Je suis aimé à un niveau de grâces et de joie jamais connus jusqu’ici ».

[Dans ce § Jésus s’adresse à Carol :] S’il te plait, demeure en paix et sois patiente dans l’attente. S’il te plait, crois que cette attente est bénéfique, autant pour toi que pour tous ceux qui écoutent Nos Paroles.

C’est plus dur cette fois-ci parce que beaucoup de changements et de joie sont finalement impliqués. D’incessantes actions de grâces doivent être élevées vers le Père. Consacrez à chaque moment votre attente et votre excitation et votre gratitude au Père. Soyez en paix, dans l’abandon et la confiance.

Les plans de Mon Père n’ont jamais été appliqués dans l’histoire avec de tels dons à Ses créatures. [Le Père semble vouloir dire que jamais dans l’histoire il ne s’est appuyé autant sur les hommes, et peut-être parle-t-il aussi de Ses autres créatures, et que jamais Il ne leur autant délégué Ses pouvoirs pour appliquer Son plan sur Sa création.] D’énormes dons de progrès ont été donnés avant que l’histoire ne s’écrive [réellement] afin de hâter l’évolution de l’humanité ! Croyez-le, et réalisez la mesure du don que chacun d'entre vous peut espérer et la place spéciale que vous occupez dans le plan de Mon Père.

A nouveau, Mes enfants, aimez-vous toujours les uns les autres, pendant que vous attendez – et à jamais !!

[Dans ce § Jésus s’adresse à Carol :] Tu es prête maintenant, Ma fille, avec tout ce dont tu as besoin pour ces voyages dans le Midwest et pour tout Notre Peuple. Je te le dis, ne t’inquiètes de rien pour l’avenir. Ton obéissance t’a donné des ailes pour voler au-dessus des attaques du malin. Que cela t’encourage – et crois que tu es vraiment protégée. Quand tu reviendras du Midwest et de la Côte Est, TOUT SE DEROULERA COMME NOUS VOUS L’AVONS DIT.

Vivez dans la foi et la confiance que vous ferez, et serez, tout ce que Nous avons dit et même plus. Vous êtes aimés ! Amen. »

Carol au lecteur : S’il vous plaît, pardonnez mon retard à partager plusieurs de ces messages : j’ai eu une opération (un petit truc) et des attaques des vieux jours !! Le Père m’a dit récemment que l’arrivée des tremblements de terre, puis de l’Avertissement et d’autres événements destructeurs vont amener les gens à nos maisons, préparées depuis si longtemps ; et le livre que j’ai rédigé : « POUR L’AMOUR DE LA MISERICORDE » est rempli d’informations importantes et très utiles que chacun a besoin d’avoir pour comprendre, et être le mieux préparé possible, avec une totale conscience de la condition [de ces gens], de leur état d’esprit, et de ce qu’il faut prévoir pour les gérer en grand nombre, ainsi que ce dont auront besoin la plupart d’entre nous.

S'il vous plaît, invitation vous est faite par le Père de me commander un de ces livres, de le lire et de vous préparer complètement à cet immense changement dans notre environnement, pour être remplis de force et pouvoir gérer la grande perte de ces gens qui vont affluer dans nos vies et nos maisons et nos familles, jusqu’à ce que nous nous déplacions tous vers les refuges permanents, faisant confiance au Seigneur pour multiplier ce dont nous aurons besoin pour alimenter tous ces nombreux refuges.

Nous SERONS capables d’être pour eux ce qu’ils auront besoin que nous soyons, pendant que nous attendrons dans un espoir joyeux le retour de Jésus pour combattre dans la grande bataille d’Armageddon, après d’énormes changements dans nos modes de vie, la perte et le deuil, et après avoir travaillé durement et prié en continu pour le monde entier ; suivra alors la paix et la pureté d’une Nouvelle Ere, dans un règne Eucharistique, en tant que peuple de Dieu Eucharistique.

S’il vous plaît, pensez qu’il est important d’avoir ces informations sans tarder. Ne croyez pas que les messages donnés dans le passé [les messages contenus dans le livre de Carol] soient dépassés pour ce dont nous avons besoin, ils donnent au contraire la ligne directrice et les encouragements qui sont nécessaires pour notre futur proche, c’est bien ce qu’ils font.

Si vous avez ce livre, s’il vous plaît, lisez-le soigneusement.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A propos du livre de Carol : « For Mercy’s Sake ».

À la demande du Ciel, Carol a publié quatre volumes de ses messages. Le dernier volume « For Mercy’s Sake », « Pour l’Amour de la Miséricorde », devait être traduit en plusieurs langues. A l’heure actuelle, il n’existe pas de traduction française intégrale, du moins à notre connaissance.

For Mercy’s Sake (400 pages), est paru en août 2006, avec une demande du Ciel de le diffuser largement : « Diffusez ce volume à travers le monde, par tous les moyens, dès maintenant… » (Le Père Éternel, juin 2006)

Ceux qui veulent l’acheter en anglais peuvent le commander directement à : Carol Ameche, 7814 E Northland Dr, Scottdale, AZ. 85251.

Joignez à votre commande 20,00$ en chèque ou espèces pour couvrir le coût du livre et de l’envoi. Pour l’Europe, joignez 25,00$.

Ceci dit il existe un début de traduction en français, 81 pages sur les 400 que comporte le livre, qu’on peut repiquer en fichier PDF sur le site de Carol, et qui a pour titre : « Le Grand Avertissement ». En voici le lien : http://www.carolameche.org/page3.html.

Les principaux thèmes en sont les suivants :

  • Description d’une crise généralisée dans l’Église et les nations.

  • Persécution des prophètes. Un grand combat spirituel entre les forces de la Lumière et celles des Ténèbres, conjuguant tribulations et jubilations…

  • La guerre de l’Antéchrist et de ses agents du Nouvel Ordre Mondial.

  • L’appel à l’humanité de mettre sa confiance dans les promesses de protection du Ciel durant ces événements.

  • Le Grand Avertissement, une illumination de notre esprit sur l’état de notre âme telle que Dieu la voit — pour toutes les personnes vivantes sur la terre. Ce sera la plus grande grâce accordée à l’humanité, exception faite de la première venue de Jésus-Christ sur la terre.

  • Un Nouvel Éden en sortira : « des Cieux Nouveaux… et une Terre Nouvelle » !

Si quelqu’un est intéressé pour le traduire, faites nous signe, une grosse partie du travail est déjà réalisée : il s’agit des messages de 1999, traduits dans les 81 pages décrites ci-dessus, et ceux des années postérieures jusqu’en 2005-2006, dont beaucoup sont traduits sur le présent site, ici : ameche.htm.


Pour vous rappeler d'être raisonnables, d'être agréables aux autres, d’être ouverts aux autres, d'être véritablement heureux de rencontrer les autres

Message de Notre Sainte Mère à Carol Ameche, par locutions extérieures, pour le groupe de prière, reçu le 17 Octobre 2010


« Mes très chers, Je suis votre Mère Immaculée, s’empressant encore une fois comme une mère poule auprès de ses poussins, pour les mettre à l'abri sous son aile. Vous rappelant, encore une fois, que Je suis votre Mère.

Venez avec Moi, les enfants. Venez avec Moi en toute innocence, soumis, aimants, croyants, dans l‘innocence de l’enfance. Je vous ai déjà dit ces mots. Parce qu’en ces temps les mots sont tellement importants et essentiels à votre bien-être, le ciel utilise toujours des mots pour vous le rappeler, encore et encore. Pour vous rappeler d’être petits, Mes enfants. Pour vous rappeler d'être raisonnables, d'être agréables aux autres, d’être ouverts aux autres, d'être véritablement heureux de rencontrer les autres. Pensez souvent aux gens qui viendront à vous, qui seront brisés : le cœur brisé, l’esprit pratiquement brisé, les rêves anéantis, les possessions anéanties, les familles anéanties et dispersées.

Mes enfants, Je souligne cela à nouveau, car c’est si important. De la même façon que vous appreniez une nouvelle partition au piano quand vous étiez petits, pratiquez cela, jouez, encore et encore et encore, les enfants [Notre Dame compare la prière avec l’apprentissage de la musique]. Cela n'a rien d’agaçant pour le Ciel, de vous voir vous exercer, et d’entendre le même air encore et encore et encore, Nous le recevons au contraire avec joie, et Nos cœurs éclatent d’allégresse de vous voir répondre [à Notre appel] par cet entraînement.

Comme les enfants qui apprennent des choses nouvelles, vous avez écouté votre mère. Vous saviez qu'elle avait raison. Vous saviez qu'elle avait toutes les réponses. Vous saviez qu'elle savait ce qui était le mieux pour vous. Vous saviez combien elle vous aimait, même si ses paroles semblaient dures, ou sévères, ou répétitives. Vous savez que c’est même mieux, maintenant, et vous chérissez chacun de Mes mots ou ceux qui viennent directement du Ciel à travers Quiconque les dit, selon les jours.

Mes enfants, entraînez-vous avec sérieux. Votre Mère vous appelle et vous dit qu'il est temps de rentrer, d'arrêter de s’amuser, de se remettre à la tâche, c'est-à-dire de s’entraîner, même pas pour un air nouveau, mais pour les mêmes prières, en les priant avec une compréhension nouvelle et une conscience plus profonde de tout ce qu'elles accomplissent.

Quand un grand pianiste joue devant un public, il donne de la couleur et une extrême attention aux différents types de notes qui se succèdent dans le temps, à la façon dont certaines s’accordent plus que d'autres.
Dont certaines opèrent ensemble, à l'inflexion juste – c’est l’exact résultat de la pratique qui rend l’accord sonore aussi beau que l'Auteur a voulu qu'il soit. Bien sûr, Je suis en train de parler de vos prières, et quand vous les dites aussi admirablement que l'auteur voulait qu'elles le soient, elles donnent louange et honneur au Père, et Il répand en retour Sa miséricorde.

Vous n'avez pourtant encore rien vu qui exige une énorme miséricorde, mais Je vous rappelle à nouveau qu’il y a des personnes entrant dans l'Eternité – parce que vous ne serez jamais capables d'imaginer le grand nombre qu’ils vont être et à quel point ils ne sauront pas ce qui se passe, ou même où ils sont, quand ils se retrouveront dans l'Eternité, un lieu totalement inconnu, surtout pour ceux qui ne prient pas, qui ne connaissent pas leur Dieu ni Moi, leur Mère.

Il y en a beaucoup comme cela. Laissez votre compassion se manifester pour eux. Je le répèterai à plusieurs reprises, pour vous maintenir dans cet état d'esprit, cette disposition à éduquer, à réconforter, à guérir, dont ils auront besoin, et (par vos prières) ils seront ouverts aux motions de l'Esprit Saint, pour L’écouter, et faire face à leur propre état de péché, pour la première fois dans leur vie pour beaucoup d'entre eux.

Méditez ces choses, les enfants. Faites de ces scènes, de ces réalités, votre réalité, afin que vous puissiez prier plus efficacement. Quand vous verrez la destruction, Mes enfants, vous serez tellement heureux d’avoir prié de cette manière, alors que vous aurez rendu tous ces gens plus proches de vous, alors que vous serez liés avec eux, et vous vous rendrez compte immédiatement que jamais vous n’auriez pu assez prier, mais que vous avez fait une différence. Mes enfants, faites une différence dans le monde. Faites une différence dans ces pauvres, pauvres âmes qui sont privées de Dieu et d'amour, et de sainteté, et de pardon, et de tendresse dans leurs vies. Vous êtes tout cela pour eux, Mes enfants. Réjouissez-vous dans ce don de vous-mêmes.

Vous êtes l'espoir, Mes enfants. En les aidant à accepter le salut gagné pour eux par Mon fils, vous êtes leur salut. Ce sera leur grand appui dans l'union avec le Saint-Esprit pour choisir la vie, la vie éternelle. Que ce soit notre thème constant, Mes chéris. Il est tout pour eux. Ne vous lassez pas de ces mots – ou de ces idées, ou ce de thème... Ils sont la vie éternelle, Mes chéris. Merci de M'avoir écouté. Comme Je vous aime ! Amen, chéris. Amen. »


Soyez enthousiasmés de pouvoir influer sur le monde

Message de Notre Mère Immaculée à Carol Ameche, le 12 septembre 2010 (suite)

Après avoir donné le message du 12 septembre, Carol a ajouté ceci : « Alors que nous attendons dans une joyeuse espérance, rappelons-nous que Marie nous a dit » : 

Je suis l'Étoile du Matin. Permettez-moi d’arranger votre place, chaque jour plus étroitement, dans le Sacré-Cœur de Mon Fils. Je suis l'Étoile du Matin. Permettez-moi d'éclairer votre voie dans la Lumière, dans la vie, dans la sainteté, dans la joie. Je suis l'Étoile du Matin. Je vous ai été donnée pour être votre force, votre protectrice, votre accompagnatrice, votre mère : en éclairant votre chemin dans la lumière du Christ, Mon Fils.

Chaque année, il y a une demande plus grave et plus forte de votre réponse. Soyez enthousiasmés de pouvoir influer sur le monde. Devenez plus reconnaissants, plus remplis de louanges ! Louer toujours le Père vous aide à penser à Lui sans cesse, en vous rendant compte qu'Il vous soutient sans cesse dans Son amour et Sa puissance, par Notre Présence avec vous, par tous les dons que le Père vous a donnés jusqu’à présent.

Fidèle est votre nom ! Je suis l'Étoile du Matin, Mes enfants. Je viens éclairer votre route. Demeurez dans la lueur de Mon amour pour vous.

Nous pénétrons ensemble dans un temps de Pénitence, un temps de sacrifice de petites choses qui vous plaisent, un temps de réflexions plus profondes sur le monde et son état épouvantable. Les événements sont en train de se produire partout, les menaces, les dangers augmentent VRAIMENT. Rappelez-vous ceci quand vous priez pour la miséricorde sur chaque individu dans le monde entier. Vous les aidez et Me les apportez avec votre amour, avec vos prières.

Fidèle est votre nom. Soyez guéris au Nom de Mon Fils, Jésus, ce jour d'une nouvelle manière, à un nouveau degré. Soyez menés plus haut dans le plan du Père ce jour. Aimons-nous les uns les autres, Mes enfants. Amen. »

[Priez pour que guérissent mes ulcères à l’œsophage. Merci à la vieille jument [à la crinière] grise !  Jésus dit que 20 ans de service (auprès du Père et de Son peuple) est la longueur voulue pour chaque profession, et qu’y parvenir est facile… Carol]


Ne vivez pas dans la peur de ces paroles, mais vivez dans l'anticipation de la protection contre les plans diaboliques qui sont prêts maintenant

Message de Notre Mère Immaculée à Carol Ameche, par
locutions extérieures à travers la prière, le 12 septembre 2010

Mes très chers enfants, Je suis votre Mère Immaculée. Je viens aujourd'hui vous remercier particulièrement pour les différentes réunions partout dans la ville, et dans cette vallée, pour louer et rendre grâces, pour témoigner honneur et gratitude pour le cadeau du rosaire, les prières spéciales données depuis tant d'années toujours aussi fortes, plus fortes que jamais, toujours certainement plus nécessaires que jamais.

Rappelez-vous toutes les fois où les gens se sont rassemblés, dans les moments de danger, en implorant la protection contre les attaques des ennemis de l'Église. Ce sont de tels moments, une fois de plus, Mon peuple ; donc c'est important, plus important que jamais que vous vous rassembliez pour dire le rosaire, en suppliant la miséricorde du Père, en implorant Sa protection, la force de Son Bras, tous les dons qui M’ont été accordés en tant que Mère de Dieu et votre Mère. 

Particulièrement quand vous vous réunissez pour prier Mon rosaire, vous savez que Je suis ici avec vous, embrassant chacun d'entre vous, déployant Mon manteau sur chacun d'entre vous, comme un signe d'unité entre ceux qui se rassemblent et ceux qui prient dans le monde entier. Des journées spéciales de prière sont bonnes exactement pour cette raison, mettre l'accent et se concentrer sur l'unité que nous partageons, sur les dons que nous partageons, sur les dons que Je peux vous donner.

Je vous ai dit dans le passé que quand vous êtes plus conscients de Ma présence auprès de vous, Je peux vous aider encore davantage ; donc Je vous invite à pratiquer ceci de nouveau, Mes enfants. Soyez de nouveau conscients que Je suis avec vous, et ainsi bien sûr Mon Jésus le premier est avec chacun de vous qui prie dans le monde. Même si vous ne Nous priez pas, ou ne Nous reconnaissez pas, Nous sommes auprès de vous, suppliant le Père d'être miséricordieux avec vous, pour vous ramener à Lui et à toute la beauté de l'amour pour Jésus, à toute la force qui est présente dans la prière en commun. Combien est grand ce besoin aujourd'hui, Mes enfants ? Vous n'en n’avez aucune idée, en réalité. 

Toujours vous priez dans la confiance, mais en ce moment de l'histoire, vous priez dans la confiance en la puissance de vos prières, et qu'elles assureront la protection dont vous avez besoin contre l'Antéchrist, contre Satan lui-même et tous ses mauvais disciples. Leurs intentions ne sont pas pour votre bien, Mes chéris.

Ne vivez pas dans la peur de ces paroles, mais vivez dans l'anticipation de la protection contre les plans diaboliques qui sont prêts maintenant, et ont été acceptés par toutes les forces du mal dans le monde entier. Ils se déroulent pendant que Je parle. Ils se déroulent pendant que vous priez, mais vous avez la promesse de la protection du Ciel et cela vous devez le croire ; et pourquoi pas, puisque que de croire et d’avoir confiance favorise les promesses du Père, le puissant Nom de Jésus dans toute sa puissance, tous les dons de l'Esprit Saint, Mes propres dons, l’amour et la protection pour chacun de vous que seule une Mère peut donner. 

Mes enfants, nous devons nous soucier les uns des autres à chaque seconde, parce que Je suis consciente de vous, car Je suis avec chacun de vous. Priez unis au monde entier qui prie. Bientôt vous verrez l’immense destruction de la nature, mais [une destruction] planifiée aussi par l'homme, par les hommes du mal. Je le dis pour vous rappeler Mon amour, Ma présence et notre unité ; et [vous rappeler] que chaque fois que vous priez, vous priez dans l'union avec le monde entier, avec toutes les âmes du purgatoire et toutes les personnes dans le Ciel, tous les anges, tous les saints. Tous ceux qui aiment Jésus, et vous aiment Mes enfants.  

Amen, Mes chéris, continuez dans votre fidélité, dans votre force croissante, votre sagesse croissante, et votre compréhension croissante de ce que signifie prier et être unis à votre Dieu et à votre Sainte Mère. Comme vous êtes bénis, Mon peuple ! Comme Je suis bénie par votre amour ! Amen, Mes enfants. Méditez Mes paroles. Soyez consolés par elles. Soyez renforcés et renouvelés dans tous vos espoirs et vos désirs pour le monde et pour vos proches, vos familles, particulièrement vos enfants.

Vous êtes Mes enfants, Mes chéris. Comme Je vous aime ! Amen, petits. Amen.

Traduction JT


Quand vous verrez la destruction, Mes petits, vous souhaiterez alors avoir prié plus

Message de Notre Mère Immaculée à Carol Ameche, reçu par
locutions extérieures, le 3 octobre 2010 au groupe de prière

« Mes très chers enfants, Je suis votre Mère, votre Mère Immaculée. Je suis votre accompagnatrice, Mes enfants. Je le répète. S'il vous plaît, soyez conscients de Ma présence.
Je vous demande de commencer à inviter des personnes à se joindre à vous pour prier le dimanche [dans le groupe de prière – cette demande vaut pour tous les groupes de prière dans le monde]. Je vous invite à prier pour vos paroisses, que tous se tournent vers la prière, surtout le chapelet.

Votre pays est en grave danger, Mes chéris ; et c’est pourquoi, bien sûr, Je viens vers vous pour vous aider. Je vous demande de prier pour [construire] un bouclier autour de chaque personne dans le monde ; mais évidemment, en particulier pour ce pays. Je vous demande de prier pour [obtenir] le don de la prière à plusieurs de vos amis et aux personnes qui appartiennent à votre paroisse, à tous. Il y a des fidèles, des gens de prière, dans les églises de ce diocèse ; et Je vous demande de faire un pas [vers eux], non en leur forçant la main mais de manière invitante, amicale. Dites-leur que Je fais appel à eux, et que J'ai besoin d'eux, parce que votre pays tout entier a besoin d'eux.

Souvent, ces derniers temps, nous avons employé le mot « critique » ;
alors, désormais, Je voudrais employer ces mots : « les temps sont plus que critiques ». Combien de fois avez vous entendu des paroles qui ont développé votre attente d'événements affreux ou destructeurs ; et c’est pourquoi Je fais en sorte que vous compreniez que tout le Ciel est en prière, afin que vous-même [c’est-à-dire Carol] et que toutes les personnes à qui vous parlez y croient, et répondent. [Pourtant] elles vont aussi être très affligées de ne pas savoir quand la destruction frappera ; mais vous êtes si fidèles dans chaque groupe de prière, que Je sais que Je peux parler comme Je le fais [sans dire de dates] et compter sur votre réponse.

A tout moment, Mes enfants, à tout moment ces événements que vous attendez peuvent se produire, et, bien sûr, vous avez vécu ce « scénario », si l’on peut dire, de nombreuses fois. Comment avez-vous pu répondre avec confiance une fois de plus ? C’est l'objet de toutes Mes prières, Mes chéris.

Les plans du Père sont difficiles à comprendre – ni Jésus, ni Moi-même, ni personne d'autre ne connaît les plans du Père, et, donc, nous attendons tous dans une joyeuse espérance le début des événements, qui mettront en mouvement toute chose qui doit être révélée pour accomplir l'Écriture, et toutes les conséquences auxquelles vous vous attendez. Vous savez cela, c’est pourquoi dans les prochaines semaines, Mon thème – ou celui de votre Interlocuteur Céleste – sera [toujours] le même : Je vous demanderai ainsi de prier pour que la confiance grandisse à nouveau. Combien de fois avez-vous fait cela, Mes chers amis, et pourtant vous êtes forts. Pourtant, vous êtes soumis. Vous êtes innocents ; et, c’est vrai, vous êtes victimes de la volonté du Père.

Vous savez tout le reste. Combien vous êtes nécessaires ; et donc Je vous invite, sans pour autant serrer les dents ni vous plaindre ni reculer, à essayer d'amener plus de gens avec vous à chaque groupe de prière pour lesquels ils seraient disponibles, et pas seulement à celui-ci. Expliquez-leur que les temps – il y a encore ce mot – sont CRITIQUES ; et que le ciel est en train de crier pour que le plus possible de cœurs généreux se regroupent pour former avec vous tous cette armée de combat. Vous êtes le bouclier et l’enseigne, désormais, les uns des autres, et de tous ceux qui ne savent rien des plans du Père ou de Satan. Ce sont vos frères et sœurs. Ensemble, nous les protégeront. Embauchons le plus grand nombre possible de nouvelles âmes, de nouvelles voix, de nouvelles prières pour les porter au Père.

Quand vous verrez la destruction, Mes petits, vous souhaiterez [alors] avoir prié plus. Comme vous êtes fidèles. Ce ne sont pas de vains mots, [mais] des mots pleins de respect pour votre fidélité, pour votre générosité, votre puissante certitude, et votre espérance, espérance qui vient de la foi et de la confiance [mise] dans les paroles de votre Dieu et les Miennes. Tout ce que J’ajouterai, maintenant, c’est de (re)penser à toutes les paroles du Ciel qui vous ont déjà été dites. Que spontanément elles vous (re)viennent à l’esprit. Asseyez-vous tranquillement. Permettez-leur de venir à vous. Cela soutiendra vos forces. Je vous aime. Si cela se pouvait, Je serais fatiguée [avec vous], Moi aussi, Mes enfants. Rassemblez vos forces. Débattez [cela] en vous-même. Soyez courageux. Amen, Mes tout petits, nous allons nous revoir bientôt, et puis de nouveau, et encore de nouveau. Vous êtes aimés et, plus que jamais, des Anges vous accompagnent.

"Bienvenue, mon fils": j’ai compris que Marie parlait à Tim, qui était présent dimanche dernier à un rassemblement de prière dans un autre État où il vit actuellement, mais qui faisait partie du nôtre, et du groupe des jeunes adultes dans les années 80...C.A.

Je vous ai amené ici. Vous devez croire cela, et tout ira bien et sera disposé pour que vous puissiez rester avec votre famille et apporter votre amour et vos prières à ce groupe, pour élever cette voix puissante vers le Père de la Miséricorde. Il n'a pas oublié. Il attend seulement un peu plus de réponses. Rappelez-vous les enfants, la prière est le service et le service est la prière. Consacrez vous-même et votre journée, tous les jours, à Mon Cœur. Je le nettoierai complètement maintenant. Amen. Amen. »


Ne pleurez pas sur ceux que vous voyez comme perdus, mais priez avec confiance et gratitude

Message personnel de Dieu le Père à Carol Ameche, reçu le 22 juillet 2010 à la Mission Viejo, avant de parler à la Gospa House Betania IV à North Hills, Los Angeles (CA)

Pour Carol Ameche : ... « Dis à Notre peuple d'avoir du courage, parce qu'ils ont Ma grâce et Ma bénédiction. Je suis votre Dieu et Père, et Je vous aime tous beaucoup. Ne crains aucun préjudice pour ta vie de famille. Je Me réjouis de l'esprit qui remplit tes exposés. Aujourd'hui, les gens qui écoutent tes paroles seront guéris et vidés de [l’esprit de] discorde et de concurrence, de la suspicion, et de la faiblesse [causée] par le désespoir et le manque de compréhension que [ce sont bien] Mon grand amour et Ma sagesse qui guident chaque événement dans chaque vie.

Les gens ici sont fidèles. Ne pleurez pas sur ceux que vous voyez comme perdus, mais priez avec confiance et gratitude de ce que Mon plan comporte malgré tout la conversion et le salut d’eux tous et de leurs familles. Le grand amour dans les cœurs sera ici la protection que je répandrai sur chacun, outre les efforts qu'ils feront pour être obéissants.

S'il vous plaît, dis à Juliette que son activité au nom de Notre peuple, qui persiste à errer dans le manque de compréhension des nombreuses grâces et guérisons que Je continue à prodiguer, sera suffisante pour amener les familles à la réconciliation et à l'unité nécessaires, car ils continuent de se former et d'être renouvelés dans Mon école de la sainteté et de la confiance. L'esprit ici (à la Gospa House de North Hills, CA) est au-delà de ce que J'avais espéré, et de ce fait Je t’unis à la FAMILLE DE LA CHERE MARIA ESPERANZA, et, dans l'avenir, à tous les nouveaux plans et directives dans leur vie et dans leur ministère.

Je vous envoie aujourd'hui l'Esprit d'Ouverture pour vous ouvrir au changement qui sera nécessaire à la suite de tant de destructions dans ces tremblements de terre. Il suffit de vous tenir près de votre Dieu Trine et de votre Sainte Mère, pleins de gratitude envers la mise en œuvre de Ma puissance purificatrice dans chaque vie humaine à Mon service et au service de Mon peuple sans défense. »


Lorsque vous êtes en prière, parlez comme dans une conversation avec la personne que vous priez

Message de Jésus à Carol Ameche, reçu le 11 Juillet 2010


« Mes très chers enfants, Je suis votre Jésus de Miséricorde, venant une nouvelle fois avec des forces pour vous. C'est quelque chose de nécessaire pour vous ces jours-ci, Mes enfants. La chaleur épuise énormément votre énergie. Quand vous arrivez après de longues heures de shopping ou que vous avez pris un coup de chaleur, asseyez-vous, prenez un peu d'eau, reposez-vous et récupérez. Je vous dis cela parce qu’il faut prendre soin de vous, dans le cadre de votre préparation pour ce qui est à venir.

Je vous demande d'obéir à toutes ces recommandations, parce que les Américains, surtout eux, sont toujours pressés. Votre esprit est rempli d'un million de choses, de tant de choses à faire. Planifiez à l'avance, mes enfants. Dressez une liste, Mes enfants. Allez plus lentement, Je vous le dis encore. Vous devez prendre plus de responsabilités vis-à-vis de vous-même et de votre corps.

Cette chaleur est faite pour vous épuiser. Vous n'êtes pas capables de prier ainsi, ou de vous concentrer ainsi. N'est-ce pas, Mes enfants ? Vous ne pouvez même rien organiser ni faire une liste à temps. Vous êtes si fatigués. Ce sont des manœuvres de Satan pour diluer votre énergie à prier, pour vous empêcher de vous concentrer sur vos paroles.

Lorsque vous êtes en prière, Mes enfants, parlez comme dans une conversation avec la personne que vous priez. Et puisque vous parlez à quelqu'un, Mes chéris, ne priez pas de façon discontinue ou d'une distraite. La prière est devenue cela pour plusieurs de Nos fidèles. Pensez à ce que vous dites et à qui vous le dites, Mes enfants. C’est très important pour la prière à laquelle vous avez été fidèles tant d'années. Ne perdez pas l'efficacité de vos prières maintenant, Mes chéris, parce que vous êtes fatigués. Bien sûr, vous êtes fatigués. Préparez-vous à l'avance avec du repos avant de vous recueillir et de prier à l'unisson, ainsi vous pourrez prier avec attention et efficacité.

Pensez à ceux qui vivent dans la rue par cette chaleur, Mes enfants. Oui, il y a des refuges qui ont pris des dispositions pour eux, mais beaucoup passent encore leur journée à l'extérieur, à l'abri du soleil peut-être, mais à quelle température, Mes chéris.
Priez pour eux. Envoyez votre force pour eux.

Ils sont vos prochains les plus souffrants, vos prochains les plus nécessiteux. Pensez à eux. Prenez des dispositions pour eux dans la journée par la prière. Encore une fois, Je souligne qu’il faut penser aux besoins des autres. Il y en a, parmi les plus démunis, qui sont dans cette chaleur, mes enfants. Pensez à cela, et voyez ce que vous pouvez faire pour les aider plus directement. Trouvez ce qui se fait et joignez-vous aux efforts pour les aider. Cela est vrai partout dans le monde, mais pas plus que pour ceux qui vivent dans des conditions désertiques.

Il ya des zones du monde qui sont encore plus chaudes. Les gens passent leurs journées avec peu d'abri et de secours, Mes enfants. Commencez à vous concentrer sur ce genre de tourment que connaissent nos frères et sœurs souffrants, qui essayent [difficilement] de se protéger. Aidez-les, Mes chéris.

Je les aime. Ce sont mes enfants, par conséquent vous les aimez. Ce sont vos frères et sœurs. Ils sont votre famille. Oui, apportez des contributions, mais que ce soit plus que des pièces mises dans une enveloppe ou un panier, ou un ramassage. Pensez à la façon dont vous pourriez le faire. Ils ont besoin de vous, Mes chéris, maintenant, aujourd'hui, cette semaine, immédiatement, votre immédiatement. Amen, Mes chers amis de partout. Merci pour l'écoute de ces mots très importants et merci d’ouvrir vos cœurs pour eux. Amen. Amen. Je vous aime. Amen. »


Des événements terrifiants vont bientôt se produire dans le monde entier, qui vont changer le monde, qui vont changer sa forme

Message de Notre Mère Bénie à Carol Ameche pour le groupe de prière, reçu le 2 mai 2010

Mes chéris, Mes très précieux enfants, Je suis tellement heureuse de vous voir tous ici, venus de différents points de cette ville, et de cette vallée. C’est un signe d'unité, Mes enfants, c’est si important pour notre Dieu et pour vous. C'est un cadeau qui vous est fait, ce sont les prières [adressées] au Ciel qui vous ont donné de vous réunir. Réjouissez-vous, Mes chers amis, car vous êtes Un. Vous élevez une seule voix puissante vers le Père, comme il est commandé, demandant grâce pour le monde.

Mes enfants, le monde est dans un état épouvantable. Le monde a besoin de vous, Mes enfants. O Mes chéris, écoutez-vous les uns les autres. Priez ensemble à l'unisson. Prenez garde à ce que vous dites. Ne laissez pas la belle saison, la chaleur, le confort vous rendre inattentifs. Ne vous endormez pas sur l’ouvrage, Mes enfants. Non seulement aujourd'hui, mais tous les jours, plus que jamais, vous êtes nécessaires dans cette grande bataille contre le mal, car le mal grandit dans le monde. Il lui est permis plus de victoires dans le monde. Ce n'est pas nouveau, mais Je vous préviens.

Vous verrez un plus grand mal chez les gens qui commandent, chez ceux qui ont le pouvoir, chez ceux qui veulent le pouvoir et veulent dominer le monde, conquérir le monde. J'utilise des mots forts, parce que c'est un moment privilégié dans l'histoire ; et [son] Dévoilement passe par vous, Mes chéris – Nos chers enfants priant pour [tous] les enfants. Vous n'avez pas idée combien ils souffrent. Le pouvoir rend les hommes fous. Ce qui veut dire furieux [déchaînés] autant qu’insensés. Priez sur ces paroles – et pour les enfants innocents qui sont la proie du mal. Mes enfants, le monde a besoin de vous. Sentez ce besoin, sentez l’aspiration, la nécessité du monde, et dites « oui », soyez un instrument de salut, ainsi que de miséricorde, pour le monde entier ...  

Des événements terrifiants vont bientôt se produire dans le monde entier, qui vont changer le monde, qui vont changer sa forme, Mes enfants. Toutes ces paroles que vous avez lues depuis si longtemps sont sur le point de se vérifier, de devenir réalité dans votre vie, et il y aura de grands changements. N’ayez pas peur, Mes chéris. Vous savez que vous avez la protection du Ciel. Vous savez que Je suis avec chacun de vous à chaque instant, et que de nombreux anges et Mon Jésus sont avec vous, Mes enfants, à vos côtés. Anges et Archanges mènent le combat avec vous. Louez le Père. Remerciez-Le. Soyez heureux d’être choisis.

Ne vous laissez pas accabler par la fatigue de tout ce travail, de tout ce mal dans le monde. Reposez-vous, Mes enfants. Il est bon que vous vous reposiez. Vous avez besoin de cette pause dans votre routine. Vous aurez besoin aussi de cette détente que vous procurera le repos pour ne pas être la proie des ruses de Satan, pour vous tenir sur vos gardes, Mes chéris, en restant en permanence attentifs à ce que vous faites, à ce qui se passe autour de vous.

Comme je vous aime ! Je vous aime avant tout comme une Mère, Mes petits. Sentez Mon amour pour vous, et Ma joie que vous soyez avec Moi et que Je sois avec vous, pour vous aider. Sollicitez Mon aide, Mes enfants. Ne souffrez pas inutilement. Éloignez-vous de la souffrance des situations que vous n'avez pas besoin de traiter. Cela ne veut pas dire que vous n'êtes pas disponibles pour ceux qui souffrent.

Écoutez mes paroles. Méditez-les. Qu'elles se reflètent dans votre vie. C'est bientôt, Mes enfants, qu'il y aura de grands changements, et vous devez être capable de prendre des initiatives et d’évoluer avec eux, et de consoler, et de nourrir. Vous pouvez faire cela, mes enfants. Restez tout près de Moi comme Je désire rester près de vous. Demeurez dans le réconfort de Ma présence, Mes chéris, et de Mon amour. Amen, petits. Vous êtes Mes chéris. Amen. »



RIEN ne purifie Mon peuple comme d'avoir à attendre que Ma volonté réponde à leurs prières, et à leurs espoirs et à leurs désirs

Extraits d’un message de Dieu le Père à Carol Ameche
(USA) - reçu le 6 mai 2010, pendant l’Adoration

[Le message s’adresse à Carol, mais à travers elle, il est donné pour tout le « petit reste » - les parenthèses en bleu sont de Carol]

« Réjouis-toi, très chère. Sans une grande effusion de grâce, tu pourrais ne pas t’abandonner à Moi, ton Dieu et Père ; sans ta libre acceptation et ta coopération, tu pourrais ne voir ni les guérisons ni les conversions que je t’accorde en ce moment d'illumination et de maladie
(des « affaires » de sinus seulement), qui te laisse calme et de réfléchie.

Mes voies ne sont-elles pas les meilleures que vous pouvez espérer ? Ma grâce n’est-elle pas totalement nécessaire pour [réaliser] l'étape suivante de Mes plans sur vous et sur le monde ? Je le répète, réjouissez-vous ! C’est un moment critique pour tous ceux qui ont répondu à Mon appel à intensifier la prière et l'adoration.

Viens tous les jours, enfant, et absorbe la douceur et la sainteté de Mon Jésus. Fais une neuvaine, petite, à Notre Saint Esprit, pour une plus grande ouverture à Ma Volonté sur vous, et spécialement à la Patience, car cela La satisfait (Sa Volonté).
 
RIEN ne purifie Mon peuple comme d'avoir à attendre que Ma volonté réponde à leurs prières, et à leurs espoirs et à leurs désirs. A tous, cela vous enseigne la patience et une claire compréhension de la façon dont Je travaille dans vos existences, et le fait qu’en chaque circonstance des événements de votre vie, c’est Ma Volonté qui prévaudra.

De formidables abandons sont nécessaires dans les cœurs de tous, dans Mon fidèle reste – abandons à Mes Désirs et à Ma Volonté pour vous et à ce qui est le mieux pour vous. Au cours d'une longue attente, la proportion appropriée de changements vous est dispensée (à tous). Votre résistance, votre air lugubre, et oui, vos crises de colère parfois, peuvent [alors] venir en surface et s'éteindre dans le feu de Mon Parfait Amour ! Tout va bien pour Mes enfants obéissants – Mes guerriers. Amen, Ma fille. Sois remplie de paix. »



Vous pouvez écouter Ma voix d’une manière plus nette et plus profonde maintenant ....

Extraits d’un message de Dieu à Carol
Ameche reçu le 29 avril 2010, pendant l’Adoration
Une semaine après, voici quelque chose que, décidément, je qualifierais de « modèle » d'illumination pour moi, une image mentale jointe à une meilleure connaissance de moi-même :

[...] « Ma volonté est ce qui aura lieu chaque jour pour le reste de votre vie. Si vous priez pour vous ouvrir à cela, vous connaîtrez la paix et le bonheur au-delà de votre imagination. Vous commencez à le comprendre. C'est un premier pas vers l’abandon total. Vous pouvez écouter Ma voix d’une manière plus nette et plus profonde maintenant .... Réjouissez-vous ! Vous avez un meilleur senti du pouvoir de Mon Bras et de tous les évènements que Je permets dans votre vie. Vous avez bien appris, et vous êtes [désormais] corrigés et lavés au-delà de tout ce que vous avez jamais connu.

D'autres choses viendront, mais pour l'instant, vous êtes prêts pour tout ce que l'avenir vous réserve. Votre esprit et votre volonté sont prompts à discerner Mes interventions, lorsque Je les délivre, de sorte que vous avez fait de grands progrès. A propos de cette expérience, vous pouvez dire aux autres qu’elle vous permet de les aider et de les guider – et expliquer [ce que sont] Mes illuminations privées et personnalisées, [dispensées] à chacun de vous comme préparation à une meilleure confession et à un meilleur repentir, mais aussi dans le but de diriger et d’éclairer ceux qui viennent [à vous] avec des questions et des peines.

L’auto-illusion est une tendance tenace de l'homme et doit être combattue par la vérité illuminante de votre esprit sur l'état de vos âmes. Ce temps approche (ici le message fait allusion à l’Avertissement), et c’est le plus beau cadeau que je peux faire à Mon peuple, alors qu’il mène la bataille contre l’ « ego » (et pour l’assomption de l’« esprit » de chacun) sur le chemin du Salut Eternel.

Souvenez-vous, votre naissance ne dépend pas de votre volonté, par contre le chemin que prend votre âme à la fin du voyage est déterminé par le choix que vous faites pour Mon Fils Bien-Aimé, Jésus... pour L'accepter, Le suivre et adopter un niveau de sainteté qui vous libère des choix de vie pécheurs. La raison de ce voyage est différente pour chacun, et vous ne pouvez ni forcer quelqu’un ni le faire changer, sauf par la prière, appuyée par vos mérites, en particulier la bonté, la patience, la tendresse, la miséricorde, le pardon et une grande paix dans la souffrance ! Vous pouvez aller maintenant, et aussi réfléchir à ces choses ! Je suis votre Dieu Père. »


et de consacrer du temps à la lecture de la vie des saints, des écrits d'auteurs catholiques et chrétiens, et des messages donnés à ceux qui ont été choisis

Extraits d’un message privé de Dieu le Père à Carol Ameche (USA), le 26 avril 2010.


« [......] Ma chère petite, soyez pleins de joie en ce jour. Vous avez besoin de beaucoup de repos toute la semaine, de prières et de lecture, M’offrant tout pour les plus petits dans le monde entier. Ce sont des proies innocentes pour les hommes mauvais qui les maltraitent tant et en abusent partout dans le monde.

Les terres lointaines sur lesquelles Je vous conduirai auront particulièrement besoin d’apprendre la confiance en moi, l'autodiscipline et la bonté, [et] la protection de ceux qui sont sans-défenses, au lieu de nuire à leur esprit, à leur corps et leurs émotions. C'est un monde atroce, en danger plus que jamais, de par la ruse de Satan et l’esprit d’autodestruction. MONDE qui crie de douleur à cause des péchés des autres !!!

Priez pour qu'ils soient en mesure d'accepter Ma miséricorde et la guérison que Je tiens à leur donner, soit sur la terre soit dans l'éternité.

Mon plan pour donner la miséricorde et le salut à tous ceux qui accepteront ces purs dons, nécessite les prières de tous mes fidèles pour permettre l'ouverture et la confiance de ces pauvres victimes de la cupidité et du manque de tendresse des autres.

Des terroristes sont sur le point de prendre des vies et d'utiliser Ma création pour leurs propres avantages. La Famille de l’Homme se doit protection, les uns par les autres, tout en prêchant la paix et l’harmonie des relations par des exemples de modes de vie paisible. Etre toujours à la recherche de plus de possessions, et de divertissements et de comportements frivoles, ne favorise pas une façon d'être saine et sainte.

Je demande à tous ceux qui écoutent et répondent à l'appel à vivre plus dans Ma Divine et Parfaite Volonté, de se concentrer sur une plus grande simplicité maintenant, et de consacrer du temps à la lecture de la vie des saints, des écrits d'auteurs catholiques et chrétiens, et des messages donnés à ceux qui ont été choisis avant leur naissance comme canal de Notre enseignement pour une vie pleine de réconfort et de joie. Amen, Mon enfant. Soyez en paix et restez fidèles. Je suis votre Dieu et Père. »




Ma douleur provient du fait qu'il y aura plus de destructions, et aussi beaucoup plus tôt que vous ne pensez, partout dans le monde

Message de Notre Mère Bénie à Carol Ameche pour le groupe de prière, reçu le 25 avril 2010

«Mes très chers enfants, Je suis votre Mère des Douleurs. Je viens, ce jour, remplie de tristesse pour vous parler du monde entier, et Ma douleur provient du fait qu'il y aura plus de destructions, et aussi beaucoup plus tôt que vous ne pensez, partout dans le monde, Mes chéris.
Priez les uns pour les autres, Mes enfants, pour être forts. Demandez la force par ces prières, et d'être forts vous-mêmes. Je le répète encore, les paroles du Ciel vous rappellent que vous êtes des guerriers, et que c'est une bataille contre le mal que nous menons.

Le mal devient plus fort. S'il vous plaît souvenez-vous de cette parole d'unité, Mes enfants. Tous les cieux sont en prière pour vous. Rappelez-vous que vous priez en harmonie avec eux et avec toutes les personnes dans le monde. Vous êtes des leaders, Mes enfants.

Les volcans qui attendent d'entrer bientôt en éruption sont pratiquement au complet. Louez le Père, non [bien sûr] pour les vies des gens qui sont prises ou les biens qui sont détruits, mais parce que Son plan progresse. C'est pour Lui un plan difficile à adopter. Il retient [les évènements], à cause des effets, tellement destructeurs.

Rappelez-vous ceci. Regardez tout d'une manière positive, Mes chers amis : vos souffrances, vos propres luttes, vos propres difficultés, les problèmes qui se posent encore et encore et encore. Ils augmentent. Ce sont des dons de vie. Ils vous enseignent.

Ce ne sont pas des informations nouvelles. Nous vous répétons toujours de vous souvenir, de réfléchir, et d’autre part Je vous rappelle que vous êtes prêts. Pensez, Mes enfants, avant de parler ou d'agir. Concentrez-vous. C'est un mot important à présent [le mot « penser »], tout comme l’expression « les autres » (comme dans: « penser d'abord aux besoins des autres », parole donnée récemment dans plusieurs messages.... CA).

Vous êtes en train de devenir de nouvelles créations, Mes enfants, et c'est pourquoi ces mots doivent être répétés, parce que ces choses sont nouvelles pour vous. Oui, vous les connaissez. Oui, vous les avez entendues, mais les avez-vous appliquées, les avez-vous intégrées dans votre façon d'agir et de réagir, et de prier ? La vigilance est le signe et la condition d'un soldat entraîné. Prenez ces mots plus au sérieux, Mes enfants, et sans appréhension. Surtout, n'ayez pas peur. Aimez-vous les uns les autres. Écoutez davantage les besoins de chacun. Écoutez davantage les événements dans le monde. Sachez que le dessein du Père se déroule partout.

S'il ya des gens qui souffrent, ont faim, vivent dans des conditions de guerre, ne faut-il pas souffrir et renoncer à quelque chose que vous voulez manger, et être la paix et la source de la miséricorde, et aider, où que vous soyez, tous ceux que vous rencontrez, et spécialement ceux de votre famille ? Ne devez-vous pas partager les luttes de chacun dans le monde, ceux qui sont malades et effrayés ? Je ne vous demande pas d'être malades et effrayés, mais d'être conscients que beaucoup sont dans cette situation, [je vous demande] une prise de conscience du monde, Mes enfants, et de votre famille. Si votre propre sœur, mère ou enfant, étaient terriblement malades, vous seriez en train de partager ces symptômes, ces douleurs, ces traitements, ces difficultés, la peur qui est avec eux à chaque minute. Il doit en être de même pour toute votre famille. Croyez cela et le sérieux et le bonheur de faire cela pour l'autre.

Vous êtes un avec Moi, et je suis en train d’engendrer le monde ; et, homme ou femme, vous pouvez aussi engendrer le monde en lui apportant vos soins. Pensez de façon nouvelle, Mes chéris. Pensez à tout le monde. Je suis avec vous. Que puis-je dire ? Nous sommes si étroitement unis, si profondément, si bien dans notre service pour le Père et Son peuple. Vivez cela et réjouissez-vous. Réjouissez-vous, Mes enfants. Votre rôle dans le dessein du Père est immense, mais c'est une immense responsabilité... Je le répète, mais rappelez-vous également comme vous êtes précieux pour Moi. Amen, Mes enfants, Mes petits, Mes chéris. Amen. »




Très, très, très bientôt, ce sera un temps d'action, la mise en œuvre de tout ce que vous avez appris


Message de Jésus à Carol Ameche pour le groupe de prière, reçu le 7 mars 2010

Mes très chers enfants, Je suis votre Mère, Marie. Merci pour vous être réunis à nouveau aujourd'hui. Merci pour vos prières pour les autres. Je désire vous assurer du fait que les enfants de Fatima sont ici avec vous, Mes chéris. Appréciez leur présence. Appréciez leurs prières. C'est un acte de foi de votre part d'accepter le fait de leur présence. C'est aussi une pratique, la pratique de Notre présence avec vous à chaque instant ; et c'est un rappel que ces mots sont vrais, que vous n'êtes jamais seul, que Mon Jésus et Moi et beaucoup d'Anges sont avec vous à chaque moment.

C'est un temps tellement béni, Mes enfants, que ce temps de Carême, temps de nombreuses grâces, et de réel et complet nettoyage de vos âmes. Cette possibilité vous est toujours ouverte, Mes chéris, mais il vous est rappelé de plus, compte tenu des grâces supplémentaires [qui y sont attachées], de vous présenter au sacrement de la Réconciliation.

Rassemblez toutes vos forces, toute votre confiance dans l'Esprit de Dieu pour regarder vos péchés, vos défauts ; et par-dessus tout, Mes enfants de tous les pays, comprenez que chacun, du fait de sa simple humanité, est toujours aux prises avec l'égoïsme. Il s'agit d'un grand ennemi intime pour Notre peuple, pour tous ceux qui tentent de changer et d'être aussi obéissants que possible dans leur vie aux commandements du Père – mais également, surtout en ce moment, à Son appel à la sainteté.


C'est la façon dont vous allez poursuivre ce périple [journey]. Vous avez appris à prier et à faire confiance, à développer votre compassion, à accepter tous les dons que le Père vous donne. Tout ce dont vous avez besoin est déjà vôtre, ainsi fut ce temps de formation. Très, très, très bientôt, ce sera un temps d'action, la mise en œuvre de tout ce que vous avez appris, en ouvrant vos cœurs et vos esprits et vos volontés, et vos bras, aux gens qui viendront à vous.

Ce temps ne sera pas nécessairement celui qui succèdera à l'Avertissement quand beaucoup, beaucoup de gens viendront ; mais le Père vous a toujours donné de vous exercer, de mettre en pratique ce que vous avez appris, de mettre en pratique la confiance que vous avez acquise, et tous les mots d'amour et de miséricorde dont vous disposez à l’intention des personnes qui viennent à vous. Le niveau de souffrance a augmenté. Vous savez cela, dans votre cœur, et vous pouvez le sentir dans le monde, et le voir dans les tremblements de terre et d'autres dévastations.

Il se passe [aussi] beaucoup d’autres choses que vous ignorez –  les menées des gens du Nouvel Ordre Mondial, qui sont très occupés, Mes chéris, dans les coulisses, à jeter les bases de la domination mondiale. Cela n'a jamais cessé. Cela a toujours été au centre de vos prières, et [de votre souci] de se préparer pour des combats plus grands, des batailles plus grandes, des victoires plus importantes dans l'avenir.

Pensez à louer et à remercier le Père de vous permettre de vivre en ce temps, ce temps de renouvellement de vous-même d’abord, de votre famille, de votre pays et du monde entier – renouvellement et retour au Père, le Créateur de toute chose. Pesez ces paroles, Mes enfants. Ne les rejetez pas parce qu’elles ne sont  pas nouvelles, mais réjouissez-vous et chérissez-les plus. Chérissez autrui comme le plus grand cadeau que vous avez reçu en dehors des Sacrements.

Vous tous, aimez Mon cher Jésus de tout votre cœur. C’est l'une des joies que Je M’attribue, Mes enfants. Il est si unitif pour nous tous. Nous avons besoin les uns des autres et, donc, nous prions ensemble et nous nous réjouissons de la compagnie chacun – et nous louons le Père pour les autres. Quoi qu'il se passe dans votre vie, Mes fidèles de tous les pays, réjouissez-vous sincèrement. Cela développe une force indicible et inimaginable en chacun de vous. Vous êtes bénis. Vous êtes chers à Dieu, votre Créateur.

Rendons grâce pour les autres, mes enfants, alors que chaque jour nous nous donnons ensemble à notre aventure [journey]. Il ya tellement de raisons d'être reconnaissants. Je vous aime. Abandonnez-vous à la paix véritable ces prochains jours, aussi souvent que vous le pouvez, et vivez chaque jour dans l’espérance.

Amen, Mes enfants. Merci de votre présence. Je vous remercie de M'aimer. Je vous protège de vous-mêmes, de vos faiblesses, de vos distractions et de la grande colère du Malin. Tout va bien, Mes chéris. Tout ira bien, Mes chéris. Soyez en paix, Mes enfants. C'est dans la paix que vous recevez la guérison. Soyez guéris, mes enfants, dans le Nom de Mon Jésus. Vous êtes Miens. Réellement, vous êtes Miens. Amen. Amen. »
 



et ils se sentiront bien accueillis et aussitôt réconfortés. Ils seront dans un tel besoin

Message de Dieu le Père donné à Carol Ameche pour le groupe de prière, le 14 février 2010, en la fête de Saint Valentin

C’est à nouveau Moi, Mes chéris, votre Mère – Marie, la Sainte de Dieu. Je viens pour vous saluer, Mes enfants, en ce jour particulier dans vos vies, dans ce pays, pour vous dire que vous êtes Mes Valentins. Réjouissez-vous de Mon petit cadeau comme Je Me réjouis pour vous, Mes enfants. Il y a tant de graves évènements dans le monde... Pour Ma part, Je vous apporte une touche de lumière par Ma salutation initiale de ce jour.
 
Comme Je vous aime, Mes chéris ! Je prie pour tous vos proches, tous vos enfants, chaque jour – et partout, pour que chaque personne dans le monde entier se sente Mon enfant. Comme Je les aime, tous Mes enfants, même ceux qui errent dans leur vie, ou qui sont de véritables ennemis du Père, de Ses plans, de l'Eglise, de Ses saints.

Mes enfants, nous avons une telle bataille à livrer... Rappelez-vous que Je suis avec vous, avec toute la Puissance de la Mère de Dieu – en tant que Reine des anges et des saints, en tant que Reine de tous les gens qui M'accepteront comme Reine du monde. Je viens aujourd’hui à vous pour vous encourager à poursuivre ce que vous faites pour le monde, pour le plan du Père, et pour la volonté du Père, dans le plus grand amour et la plus grande joie que vous puissiez trouver dans vos cœurs.

Que chaque mot que vous dites baigne dans la joie. Que votre amour déborde sur tous ceux que vous rencontrez, [et] non de manière exaltée, mais pleine d’empressement, d’affection et de sincérité, [exprimant] la vraie joie de la rencontre. A ceux qui viennent à vous, vous direz que vous êtes heureux de les voir; et vous aurez besoin de le dire, et ils se sentiront bien accueillis et aussitôt réconfortés. Ils seront dans un tel besoin, Mes enfants. Le réconfort sera en tête de leurs priorités, et en tête des cadeaux que vous leur apporterez.
 
Voyez, le monde est en ébullition, dans l’angoisse, [et] partout [se lèvent] de nouveaux défis. Et voyez les ennemis du Père et les vôtres – les ennemis de l'amour. Priez pour eux en ce jour spécial de l'amour [fête de Saint Valentin] – [ce jour] centré sur l’amour, centré sur le cœur. Leurs cœurs sont froids, Mes enfants, durs, uniquement [tournés vers] la destruction, beaucoup parmi eux n’ayant jamais connu l’amour. Cela justifie la miséricorde. Vous êtes la miséricorde de Dieu au monde, Mes enfants, en union avec Jésus Qui est la miséricorde du Père.  

Mes enfants, tandis que vous vous réjouissez et faites la fête aujourd'hui, pensez surtout à ceux qui vivent dans l'obscurité et avec des cœurs froids, sans personne pour les aimer, voués à la destruction, se préoccupant de la suppression de l'amour dans le monde, de la suppression de toute unité existante, [de la répression] de tout réconfort partout où il peut se trouver. Il s'agit d'une affreuse conspiration, et, bien sûr, c'est le plan de Satan lui-même.

Je vous adresse des paroles graves, ces jours-ci, parce que ce sont les moments qui précèdent la grande explosion des événements du monde. Vous attendez tous, presqu’en retenant votre souffle, comme on le dit ; et Je vous encourage donc à vous souvenir que Je suis avec vous, que J'attends avec vous. Vous êtes enfermés dans Mes bras et dans Mon cœur, aussi bien qu’abrités de Mon Manteau.
 
Tout va bien pour vous, Mes chéris. Tout est bien avec vos prières. Tout est bien par votre fidélité et votre amour les uns pour les autres, et pour Moi et pour votre Dieu Trine. Rendons grâce aujourd'hui à notre Bien-aimé Jésus dans toutes vos prières et vos célébrations. Je vous remercie, Mes enfants d'être ici. Vous êtes plus nombreux aujourd'hui, signe de l'amour dans vos cœurs pour toutes les choses célestes et pour la prière. Merci, Mes chéris. Vous aussi êtes Mes bien-aimés. Amen.


Le monde est sur le point d'exploser

Extrait du message personnel que Dieu le Père à donné à Carol Ameche le 15 février 2010 :

« Très chère fidèle, Je Suis est là (!)

Le monde est sur le point d'exploser – dès que vous serez revenus de ce voyage (en Californie, du 26 au 28 février) de retraite, de prière et d'écoute, avec beaucoup de [Mes] nombreux fidèles. Ne pensez pas à l'Avertissement pour l'heure (qu'il puisse arriver immédiatement, CA). Souvenez-vous d'abord des besoins  pour la destruction en cours [c.à.d. priorité à la prière pour ceux qui souffrent, en particulier Haïti].

Il [l'Avertissement] viendra plus tôt que vous ne le pensez, cependant. Soyez en paix, tous Mes fidèles, et mettez toute votre énergie à LA RECHERCHE DE LA RECONCILIATION ! (Il me semble cependant qu'Il se réfère ici au temps après l'Avertissement, CA.). Mes bien-aimés, priez Notre Esprit une fois de plus de vous accorder le don de l'ouverture, et acceptez les péchés que vous ne découvrez que maintenant; confessez-les et réjouissez-vous !

Je suis votre Dieu et Père qui aime, qui se prépare à, et qui désire vous pardonner tout ! Ne gardez rien, Mes chéris (c'est-à-dire rien à la réconciliation à partir de maintenant, je crois... CA). Soyez totalement honnêtes et acceptant et purifiés !

Priez les uns pour les autres, pour avoir le don d’accepter la vérité du péché – que chacun peut voir --, que tous reconnaissent l'égoïsme encore présent partout, [en particulier] chez la plupart de Nos fidèles. Ne craignez pas. C'est la grâce qui vous regarde (nous tous, partout, CA.) à travers chaque événement, et chaque fois qu'on vous demande de votre temps et de votre énergie et de vos dons (par exemple, quand des gens viendront dans nos foyers après l'Avertissement, CA.)

Abandonnez votre auto apitoiement, Mon peuple. C'est l'un de vos plus grands fardeaux, qui fait obstacle à votre progression dans Ma volonté et à Mes plans pour vous. Abandonnez tout cela maintenant – pour que vous puissiez accepter TOUT ! »


Se souvenir que tout le monde souffre – que tous les gens ont des problèmes qu'ils préfèreraient ne pas avoir à affronter, Mes enfants. C’est cela être humain

Message de Dieu le Père à Carol Ameche (USA), à l'attention de ceux qui prient dans le monde, le 7 Février 2010 .

Mes enfants bien-aimés qui écoutez et priez, partout dans le monde, Je suis votre Dieu et votre Père, votre Créateur et votre Seigneur. Je vois et J'entends vos peines, Mes enfants, vos luttes, vos fatigues, vos maladies, votre douleur. J'entends vos supplications. J'entends vos prières pour les autres. Je vous remercie de prier de tout cœur et avec constance pour la population d'Haïti. Vous n'imaginez pas combien ils souffrent, Mes enfants. Unissez-vous avec eux, et, bien sûr, je vais entendre cette prière et y répondre en vous appuyant [toujours] plus.

Ainsi, vous accomplissez un acte courageux – portée par votre prière, Mon peuple bien-aimé, votre force leur est nécessaire. Ils ont besoin de la Communion des Saints, à laquelle vous appartenez. Ils ont besoin de vos grâces et de vos dons, qui vous ont été donnés au cours des années. Partagez-les avec ces gens.

Vous êtes des armes dans Mes mains, Mes chers amis, avec lesquelles Je combats le Malin, au même titre que vous menez vos propres batailles. Je compte sur vous plus que vous ne pourriez jamais imaginer. Je compte sur vous pour être fidèles, aimer, être sincères dans vos relations avec les autres. Se souvenir que tout le monde souffre – que tous les gens ont des problèmes qu'ils préfèreraient ne pas avoir à affronter, Mes enfants. C’est cela être humain, et vous, vous sentez profondément en ces jours toute votre humanité, d’autant que Mon Fils a souffert dans Son humanité.

Bientôt, vous commencerez le temps du Carême, qui est toujours, si souvent, mentionné par le ciel avec profondeur et gravité. En ce temps de préparation, préparez-vous, Mes enfants. Consacrez-vous à nouveau à Ma parfaite volonté pour vous et pour le monde. Il n'y a rien de nouveau, mais être mieux préparés est toujours important, car, comme les êtres humains sont faibles, vous avez toujours besoin de vous préparer plus et mieux, et plus souvent, de façon plus centrée sur les besoins des autres, sur le monde entier.

Le monde souffre, mon peuple. C'est un prix énorme que vous payez pour être le Petit Reste de Dieu. Vous le savez, et vous ne le comprenez pas, mais vous le supportez avec joie, et Je vous en remercie.

Je vous aime et Je vous bénis tant et plus aujourd'hui... J'ai besoin de vous, Mes enfants. Je vous remercie tellement pour votre fidélité. Vous ne ressemblez à personne dans l'histoire. Ce temps est sans précédent. Ce temps est sans pareil – par les dons et les bénédictions que vous recevez. Je répète ces choses, car vous avez besoin de les intérioriser [toujours] plus, non pour que vous en tiriez orgueil, mais pour vous rappeler que vous pouvez faire tout ce qui est nécessaire, pour vous rappeler que vous êtes dans la main de Dieu, non seulement comme des armes, mais comme source de guérison pour tous, dans le monde entier.

Je parle sérieusement, des mots que vous connaissez déjà, et Je vous demande de mettre davantage l'accent sur la louange et sur l’action de grâces, parce que Je vous permets d'avoir ces dons – tout en comptant sur vous pour les utiliser, pour être vis-à-vis du monde ce que votre Dieu est pour vous. Mes enfants, Je vous aime. Soyons joyeux. Rendons-nous service ensemble. Sentez Mon amour. Entendez Mon amour. Soyez embrassés par Mon amour. Remerciez-Moi pour Mon amour. Vous êtes Mon amour, les enfants. Amen. Amen. Amen. »


 Pour lire les anciens messages : 4  2  3  1   

 
---